Allègrement

BILLET DUR DU PÈRE DENIS

On sait depuis longtemps que Claude Allègre a besoin de faire parler de lui et de se faire désigner dans des postes de pouvoir.

Les jeunes de mon âge se souviennent sans doute qu’en 1976, il a réussi contre l’avis d’Haroun Tazieff à affoler la Guadeloupe et le Préfet qui sur ses conseils a fait évacuer plus de 70000 personnes entre Août et Décembre 1976. Les faits ont démontré que Tazieff avait raison !

En 1992, il devient Président du Bureau de Recherche Géologique et Minière, un job en or, mais une opaque affaire de mine d’or dont la France s’est trouvée dépossédée au Pérou !

En 1999, alors qu’il est Ministre, outre la loi sur l’innovation et la recherche ouvrant en grand les portes du privé et du profit et le dégraissage du mammouth, il n’a pas vraiment aidé son « ami » Lionel Jospin à être réélu.

Pardonne moi grand Jacques (Brel) de détourner une de tes chansons, mais elle va si bien à Allègre « il n’a plus vingt an et bien que déniaisé depuis longtemps, le voilà au bordel ambulant d’une année de campagne…au suivant !!! ».

Méfions-nous cependant, il n’y a pas de petits profits dans la récupération dont la droite s’est fait une spécialité quelle que soit l’état de la marchandise.

C’est ainsi que le capitalisme est grand

Père Denis

Publicités