Harpie : de la mythologie grecque à la finance, le retour !

BILLET DUR DU PÈRE DENIS

Né un jour de Toussaint, il a pourtant toujours préféré être près du Bon Dieu que de ses Saints, et effectivement, il a été conseiller spécial de Mitterrand.

Il faut dire aussi qu’il a su créer des réseaux efficaces, Raymond Barre, Jacques Dilon, Philippe Seguin, Jean Luc Lagardère,
Antoine Riboud …

Ses états de services lui permettent d’être le premier Président de la Banque Européenne pour la reconstruction et le développement et à l’époque son train de vie a suscité pas mal de commentaires.

Il s’est ensuite mis à son compte Attali et Associés cabinet conseil international spécialisé dans le conseil stratégique, l’ingénierie financière et les fusions acquisitions.

On peut encore indiquer qu’il a été impliqué dans l’angolagate et relaxé en 2009 au bénéfice du doute.

En 2007, il a été chargé par Sarkozy d’un rapport pour étudier les freins à la croissance. On peut vérifier à quel point ses recommandations ont été efficaces.

Pas étonnant que les média, y compris du service public fasse appel à ses pertinentes analyses.

Le voilà prêt pour conseiller le prochain Président, il peut compter sur l’appui des banques et des entreprises du CAC 40,véritables réincarnation des harpies qui viennent de saccager la Grèce.

C’est ainsi que le capitalisme est grand

Père Denis

Publicités