Qui sont donc ces « sages » qui sifflent sur…

BILLET DUR DU PÈRE DENIS

Je tiens à rappeler que la 6ème République qu’il est urgent d’instaurer pour rendre le pouvoir au peuple et à ses représentants à tous les niveaux territoriaux devra se débarrasser de ce machin qu’est le conseil constitutionnel.
La République n’a que faire d’une institution dont les membres sont désignés, et qui à l’occasion s’est déjà octroyé le pouvoir de créer des principes constitutionnels non explicités dans la constitution.

Mon propos d’aujourd’hui, en lien avec l’actualité, se limite à rappeler qui sont les membres du Conseil, et pour quelques uns, qui les a nommé ? Quel a été leur parcours ?
Pas besoin de commentaires sur les 2 membres de droit qui siègent encore Valery Giscard d’Estaing et Nicolas Sarkozy. Le Président Jean Louis Debré a été désigné par J. Chirac, il a été Chef de cabinet de Maurice Papon, Adjoint au Maire de Paris avec Jean Tibéri, Ministre de l’intérieur d’Alain Juppé etc. Pierre Steinmetz a été désigné par J. Chirac, il a été Directeur de cabinet de J.-P. Raffarin. Je ne sais pas grand chose de Jacqueline de Guillensmidt née Jacqueline Barbara de Labelotterie de Boisséson sinon qu’elle a été désignée par Christian Poncelet. Claire Bazy Malaurie a été désignée par Accoyer. Renaud Denoix de Saint Marc énarque, Directeur de cabinet d’Alain Peyrefitte, désigné par Poncelet. Guy Canivet Magistrat désigné par J.-L. Debré. Michel Charasse, le fumeur de havane exclu du PS et désigné par Sarkozy.

Hubert Haenel nommé par Larcher et Jacques Barrot dont la carrière ne saurait tenir dans un billet désigné par Accoyer.
Ce conseil a censuré l’imposition des richissimes, et validé les étrennes aux entrepreneurs sous la forme d’un crédit d’impôt sans contre partie exigée.
La forteresse de l’argent a plusieurs lignes de défense et des tunnels obscurs pour rejoindre les paradis fiscaux

C’est ainsi que le capitalisme est grand

Père Denis

Publicités