ON SE FOOT DE NOUS !

BILLET DUR DU PÈRE DENIS
C’est bien connu depuis l’antiquité, quand il y a des crises et qu’on ne peut même plus donner à manger aux peuples, on leur offre des jeux en dérivatif. Je n’ai pas regardé le match de foot contre l’Ukraine, mais le Président Hollande était au stade. C’est dire sa confiance en une France qui gagne. D’après les comptes rendus, tous plus enthousiastes les uns que les autres, les joueurs français ont marqué 3 buts. Une information objective et complète aurait dû préciser … … qu’à la fin de la première mi temps, les ukrainiens jouaient à 10, et ce jusqu’à la fin du match, l’un de leurs joueurs ayant pris deux cartons jaunes pour charge irrégulière sur Franck Ribéry dont on ne contestera pas qu’il a du métier. Il y a également eu un sérieux cafouillage d’arbitrage à propos de but refusé pour hors jeux. Il semble aussi que le 3ème but a été marqué contre son camps par un Ukrainien, en tout cas il a touché le ballon . Il est douteux que cet exploit soit de nature à restaurer le prestige de la France dans le monde. Une chose est sûre, TF1 et Bouygues sont rassurés, les retransmissions vont faire de l’audience et les encarts publicitaires se vendront à prix d’or
C’est ainsi que le capitalisme est grand

Père Denis