Torcy : Interrogations à propos de la nouvelle résidence ADOMA

Interrogations à propos de la nouvelle résidence ADOMA à Torcy
Christine Crispin, maire-adjointe communiste aux politiques de solidarité.

J’étais en délégation, le 20 avril, avec le Maire de Torcy au sujet de la rénovation du foyer ADOMA (ex-Sonacotra.) Lors de la présentation, en leur présence, par le bailleur des futurs logements en cours de réalisation sur Torcy (environ 180 places), les personnes présentes ont apprécié les nouveaux espaces individuels proposés (chambre avec espace salle de bain et toilette privée) de 18m2 au lieu de 7 auparavant, où l’agencement est astucieusement pensé avec kitchenette incorporée.
Mais le bailleur n’a prévu aucune salle collective permettant la réunion des co-locataires pour quelque événement que ce soit.
Les personnes concernées ont argumenté qu’il était important pour elles d’avoir un local commun avec un coin cuisine pour y organiser des moments festifs, mais aussi y étudier ou échanger, tout simplement se retrouver ensemble.
Pour ma part, je trouve dommageable que cet ensemble d’habitations pour travailleurs immigrés, qui vivent seuls et dont certains ont travaillé toute leur vie éloignés de leur pays et de leur famille,

n’offre pas les mêmes prestations que pour la majorité des constructions HLM : à savoir un local partagé par l’ensemble des co-locataires.
Par exemple, les toutes nouvelles constructions de la Résidence Charlie Chaplin de l’OPDHLM (82 logements), répondent tout à fait aux besoins de logements adaptés des personnes retraitées et âgées, tout en offrant 2 grandes salles pour des initiatives partagées avec une cuisine attenante ! Comme dans les autres LCR de la ville, diverses associations ou services municipaux y seraient bienvenus.
Cela, c’est aussi lutter contre l’isolement ou le repli identitaire, cultiver le sentiment d’appartenance à la ville et inciter la participation.
Aidons les habitants du foyer ADOMA à l’obtenir.