Hiroshima et Nagasaki

En garder la mémoire c’est contribuer à en éviter la répétition…
la bombe atomique Les raisons de son emploi furent « vendus » à une opinion publique comme nécessaire car destiné à … réduire la durée de la guerre et éviter un débarquement sur l’archipel nippon coûteux en vie de soldats américains.
Cependant devant l’objectif devenue central de contrer stratégiquement l’Union soviétique, il s’agissait plutôt pour les USA, en prenant position sur l’ensemble des îles japonaises d’éviter une partition comme en Allemagne.
À cela peut s’ajouter le fait d’évaluer en grandeur réelle les effets dévastatrices d’une telle arme afin de la perfectionner dans son emploi et d’avoir ainsi une force de frappe dissuasive permettant d’acquérir un avantage stratégique dans la géopolitique de l’après-guerre et s’assurer un leadership mondial. … On peut ainsi considérer que ces bombardements atomiques étaient en quelque sorte le signe annonciateur de la guerre froide.
Voir le dossier sur wikipédia
Les dossiers du journal l’Humanité

Albert Camus (1913-1960), son Editorial dans le journal Combat du 8 août 1945 ( Paru dans l’Humanité du Mercredi, 5 Août, 2015 )
Extraits: Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l’utilisation intelligente des conquêtes scientifiques… nous refusons à tirer d’une aussi grave nouvelle autre chose que la décision de plaider plus énergiquement encore en faveur d’une véritable société internationale, où les grandes puissances n’auront pas de droits supérieurs aux petites et aux moyennes nations, où la guerre, fléau devenu définitif par le seul effet de l’intelligence humaine, ne dépendra plus des appétits ou des doctrines de tel ou tel État.
Devant les perspectives terrifiantes qui s’ouvrent à l’humanité, nous apercevons encore mieux que la paix est le seul combat qui vaille d’être mené. Ce n’est plus une prière, mais un ordre qui doit monter des peuples vers les gouvernements, l’ordre de choisir définitivement entre l’enfer et la raison. L’intégralité de son texte ici…

Hiroshima, Nagasaki : agissons contre ce qui nous menace aujourd’hui mercredi 5 août Jacques Cheminade, Président de Solidarité et Progrès
Extraits:
Il faut bien comprendre qu’Obama, après Bush fils et Cheney, est aujourd’hui revenu à la doctrine de chantage nucléaire de Truman, de Lord Russell et de John Foster Dulles. C’est ce qui fait tout le danger de la situation actuelle, en ce soixante-dixième anniversaire de Hiroshima et Nagasaki. Une guerre nucléaire est redevenue possible. … La France a l’occasion de relever une grande querelle en se situant aux avant-gardes de la paix mondiale par le développement économique mutuel. Car la finance a un visage : c’est aujourd’hui celui de notre mort. L’intégralité de son texte ici…