Immigration-Exil

Ne pas s’habituer à l’intolérable…immigration exil Cet afflux de migrants bravant une mort atroce -après avoir subi une exploitation mafieuse pour passer de manière aléatoire en Europe et simplement y vivre- est inédit par son ampleur et ses caractéristiques.
Il indique qu’un saut se franchit dans l’escalade de violences de masse extrêmes. Il est irréversible et signifie le désir de survie de populations fuyant la cruauté des guerres nouvelles, des misères les plus diverses.
Il témoigne que dans certains pays des sud l’existence humaine est rendue insupportable en raison de conditions historiques où l’occident riche, et encore apparemment civil, notamment l’Union Européenne, compense sans le vouloir, la part prise dans ces états de chaos par son pouvoir d’attraction. L’Entretien dans L’Humanité Vendredi, 7 Août, 2015 André Tosel « La migration-exil, un phénomène social total »

En déstabilisant des régions entières par des interventions militaires, un soutien à des despotes locaux, ou tout simplement en coupant dans les subsides au développement, les dirigeants européens contribuent 
à nourrir les flux de migrants. La suite ici…

… Nous devons être à la fois capables d’assurer le développement des pays d’où viennent nos immigrés et d’intégrer ceux-ci le mieux que nous pouvons chez nous. Accueil et co-développement devront ainsi définir, comme un tout cohérent, la mission universelle de la France. La suite ici… Jacques Cheminade : Immigration et co-développement comme un tout : un pari sur l’avenir mardi 31 janvier 2012