état d’urgence citoyenne…

De la nécessité d’une interrogation philosophique et d’une remise en perspective historique de l’exercice de la citoyenneté en période de crise.
Quel rapport entre peuple, pouvoir et gouvernement ? Agoras de l’Humanité : État d’urgence, déchéance de la nationalité. La citoyenneté menacée ?
L’intervention de Jean Paul Jouary : Cliquer sur la vidéo ! Jean-Paul Jouary éducation populaire idées émancipation théorie recherche stratégie réflexions historique histoire

Pline l’Ancien 23 après J.-C — si nous avons besoin de chefs c’est pour nous empêcher d’avoir des maîtres
–cad que si on a besoin de gouvernant c’est pour faire respecter les droits universels et non pas pour garantir une domination …
–gouverner c’est tenir le gouvernail c’est tenir une direction … et seul le peuple après débat et délibération doit fournir une direction
J-J Rousseau 1712-1778 – Celui qui gouverne est aux ordres de la volonté populaire-

Claude Lefort 1924-2010
… la démocratie c’est le fait de refuser a priori une vérité pour tous car en démocratie c’est le débat publique , c’est la parole qui se répand et à la fin le peuple qui décide et qui décide lui-même de ce que va devenir sa société
sauf que … quand l’insécurité des invidus s’accroit en conséquence d’une crise économique ou des ravages d’une guerre … qu’ ils ne retrouvent plus sa résolution symbolique dans la sphère politique …qu’ils ne trouvent plus que la volonté politique puisse traduire une volonté populaire.. et bien la démocratie parait déchoir !
… il y a donc à ce moment la tentation du peuple unique, un corps social uni soudé à la tête, l’idée d’un regroupement autour d’une identité imaginaire autour d’un pouvoir incarnateur

Aujourd’hui
… il y a la volonté de se sortir de la désaffection du peuple et des sondages catastrophique en étant chef de guerre et en mettant dans la constitution quelque chose qui était uniquement revendiqué par la droite et l’extrème droite.

… on vient se greffer là sur un phénomène historique profond … la conscience citoyenne on la tue… et à ce moment on peut se revendiquer d’une volonté populaire que par ailleurs on nie pour tout autre remise en cause sociétales ou économiques du système de domination !

Benjamin Constant -De l’esprit de conquête et de l’usurpation- 1814
… présenté d’apport comme une ressource extrème pour des évênements infiniement rare, l’arbitraire devient la solution de tous les problèmes et la pratique de chaque jour alors non seulement le nombre des ennemis de l’autorité s’augmente avec celui des victimes mais sa défiance s’accroit hors de toute proportion avec le nombre de ses ennemis.

Emmanuel Kant 1724-1804 -Même dans une guerre il faut faire attention à ne rien faire qui puisse rendre la paix impossible en suite- cela peut se lire aussi pour toutes actions en situation de crise rendant impossible une paix possible…

Miterrand 1916-1996 Le coup d’état permanent –Ce n’est pas flatter la IVe République que critiquer la Ve. Les erreurs commises par l’ancien régime n’excusent pas les fautes du nouveau. Si l’instabilité du gouvernement dans le système parlementaire que nous avons connu a causé sa ruine, la déplorer, la condamner n’oblige pas à vanter les mérites d’une réforme qui a pallié la crise chronique d’autorité en organisant la toute-puissance d’une autorité abusive.

Publicités