Torcy : 26 – 30 janvier, l’Urgence de dire stop !

gazette de février 2016, tribune des élus communistes torcéens

2 jours de manifestation viennent de se succéder. Le 26, les fonctionnaires dénonçaient la perte considérable de pouvoir d’achat qu’ils subissent depuis 6 ans (- 9 % en moyenne) et l’aggravation des conditions de travail du fait des baisses massives de crédits dans l’ensemble des services publics (pour notre ville, déjà 2 millions d’€ de baisse de nos dotations, soit, la moitié du coût prévisionnel de la réhabilitation de l’école du Clos). Parallèlement, pour les salariés du privé, paraissaient les mesures de « casse » du code du travail destinées à favoriser « le travailler plus pour gagner moins ». Le 30, on se rassemblait pour lutter contre la fuite en avant sécuritaire que le gouvernement a choisi comme planche de salut face à l’impasse économique et sociale. Ces projets inefficaces pour notre securité et dangereux pour notre société et la démocratie, faisaient suite à la condamnation à des peines de prison ferme prononcée contre les 8 salariés de goodyear. La mobilisation pour la liberté, pour se libérer de l’austérité, c’est cela l’urgence.