Mobilisations…

Paris. Le vent se lève place de la République :
-Rester debout- : c’est le mot d’ordre qui a conduit des milliers de personnes à rejoindre la place de la République à l’issue de la manifestation du 31 mars contre la loi travail. Amplification des luttes convergences politiques construction alternative loi travail république

Délogés par la police à 5h du matin, ils sont revenus en nombre ce vendredi soir pour jeter les bases d’un mouvement citoyen profond et durable de résistance aux attaques contre les droits de salariés.

Sur internet ……………………….. le site convergence-des-luttes.org
et #NuitDebout servent à centraliser les informations sur ce mouvement destiné à s’amplifier dans les prochaines semaines.
L’intervention de Frédéric Lordon ….. à la République et sur le blog du monde diplo


En publiant l’intégralité du texte de loi de casse du droit du travail,
l’Humanité donne à chacune et chacun les outils de ce faire son opinion en toute connaissance de cause. Chez les marchands de journaux et en numérique sur l’Humanité.fr réforme du code du travail loi El Khomri

Dans ce numéro, le projet de loi dans son intégralité est disséqué et commenté dans ses dispositions les plus dangereuses et significatives… explique dans son éditorial, Patrick Le Hayric, le directeur de l’Humanité. Ce numéro est un outil qui à vocation à circuler de main, de réunion en réunion, pour informer, discuter, décrypter, analyser.


Etat d’urgence, les « libéraux » ne désarment pas ! Si la constitutionnalisation de l’état d’urgence a été abandonnée, la réforme pénale débattue au Sénat prévoit d’inscrire dans le droit commun de nombreuses mesures exceptionnelles jusqu’à présent circonscrites à l’état d’urgence.Antiterrorisme réforme pénale  état d'urgence
Plusieurs députés, dont le président de la commission des Lois à l’Assemblée nationale, Dominique Raimbourg (PS), l’ont affirmé hier : le projet de loi de réforme pénale, en cours d’examen au Sénat, est le « relais » nécessaire à l’état d’urgence. Autrement dit, pas besoin de constitutionnaliser des mesures qui, de toute façon, seront gravées dans le marbre de la loi…