Pour l’exemple…

Verdun 14-18 Guerre commémoration Le Sénat a refusé jeudi 19 juin de rétablir dans leur honneur les soldats fusillés pour l’exemple entre 1914 et 1918. Le secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Kader Arif, a annoncé la création d’une salle dédiée à ce sujet, qui sera inaugurée en novembre aux Invalides…

Seuls les groupes communiste et écologiste ont voté pour. Ils ont rappelé qu’entre 1914 et 1918, plus de 600 soldats français furent fusillés pour l’exemple. Les fautes reprochées ? Des prétextes aussi divers que sentinelle endormie, insulte à officier, battue en retraite sans autorisation, mutinerie, désertion… Les deux tiers d’entre eux furent exécutés durant les premiers mois du conflit, après des jugements sommaires et expéditifs, réalisés au sein de conseils de guerre spéciaux. Le droit de défense était inexistant, celui de grâce présidentielle suspendu et les mesures de révision impossibles. « Les principales dérives ont eu lieu à ce moment. En 1915, ces conseils de guerre exceptionnels furent supprimés, ce qui était déjà comme une forme d’aveu… » analyse Michelle Demessine.

La sénatrice PCF du Nord, qui rapportait la loi au Sénat, a demandé que ces soldats fusillés pour manquement à la discipline militaire, « trop longtemps stigmatisés et mis au ban de la mémoire », soient reconnus comme victimes du conflit comme les autres et réhabilites collectivement. « Il faut que la France sorte de ses réticences. Il ne s’agissait pas de mutins, de lâches ou de traitres, mais d’une chaire à canon qui, à la limite de ses forces, s’est révoltée devant l’horreur de la guerre » a insisté Guy Fischer.

Leïla Aïchi, du groupe écologiste, a enfoncé le clou. « Il ne suffit pas de se sacrifier pour la patrie pour être un héros. Les mutins qui ont bravé l’autorité militaire absurde étaient eux aussi des héros. Leur image est déjà réhabilitée dans la conscience collective. Il faut maintenant légiférer. Nous ne pouvons pas souscrire au principe de discrimination des morts » s’est-elle émue……. La suite ici…

Voir aussi notre précédent dossier du 31 juillet 2014 « Pourquoi ont-ils tués Jaurès » sur ce site……………………………..C’est ici…