Ce que cache un vêtement …

Tandis que la jeunesse multicolore de France, celle des cités comme celle des campagnes, s’illustrait à Rio, ici, un vêtement féminin de baignade agitait, sur tous les tons et toutes les ondes, la fin de l’été, dans le prolongement d’une longue séquence autour de la seule religion musulmane.

Sont ramenés au rang de faits divers les plans de réductions d’emplois dont celui de SFR, les allongements du temps de travail chez Bouygues, le projet d’accord de compétitivité chez Renault, la dureté de la crise que subissent les éleveurs dans un assourdissant silence, les difficultés aggravées dans les quartiers populaires alors que les moyens financiers des collectivités locales sont de plus en plus amputés.

L’aggravation des conditions de vie des plus modestes, qui va de pair avec l’enrichissement des plus riches, devient pour les propagandistes du système un phénomène aussi naturel que la pluie et le beau temps. Ce serait dans l’ordre des choses.

Aucune indignation ou presque
n’accompagne la révélation que les cinq cent premières fortunes de notre pays possèdent un patrimoine supérieur au budget de l’Etat. Que les douze premières d’entre elles possèdent une fortune de 194 milliards d’euros en progression de 28 milliards… L’article de Patrick Le Hyaric dans l’Humanité du 25 août