L’inaccessible étoile ?

L’Agence spatiale européenne a cartographié 1,15 milliard d’étoiles. Une prouesse qui ouvre de nouveaux horizons pour la recherche.
astronomie gaïa Depuis son lancement le 19 décembre 2013, l’engin scrute l’immensité de la Galaxie et ses 100 000 années-lumière de diamètre.
Il tourne sur lui-même et autour de la Terre, ses yeux rivés sur l’espace. Équipé de 106 capteurs qui forment l’équivalent d’un appareil photo d’une résolution d’un milliard de pixels (record mondial), Gaia observe chaque jour 50 millions d’étoiles, soit une masse quotidienne de 500 millions d’éléments…

L’inacessible étoile ? ( suite… )
Les mots qui fâchent : Notre pays ne va pas si bien ! Chaque jour nous voyons des images d’êtres humains fuyant la guerre et la misère, des embarcations essayant de rejoindre la terre ferme, nous faisons le décompte des noyés, nous voyons les rescapés s’entasser le long de nos frontières closes, nous les voyons arrêtés et frappés par nos polices, nous les voyons s’avilir dans des camps de fortunes, nous voyons ces camps devenir des villes et la misère y avilir les hommes consciencieusement, nous les voyons espérer le cul d’un camion, un bout de tunnel pour quitter leur misère et en rejoindre une autre ailleurs dans une autre langue, pour travailler sans droits, sans syndicat, pour être cette chair à boulots que souhaite le grand capital et sa désormais célèbre flexibilité que des Macron et Gattaz appellent de leurs vœux en marchant.
Une photo nous choque quelques instants. Un reportage nous questionne et puis ça passe. Ça passe parce que nous pensons que cela nous dépasse. Que pouvons-nous y faire ? La suite ici.

L’inacessible étoile ? ( suite… )
La science nous a appris que la vie dans l’univers connu, qui s’étend constamment, est une telle exception que nous devrions passer notre temps à la chérir, à la protéger, à la bonifier par ce nous collectif rare. Si la vie est l’exception dans l’univers, l’esprit est l’exception dans toutes les formes de vie. Au lieu de mettre toute notre énergie qui nous a été donné à détruire ces esprits de l’exception, à sonner le glas de cette beauté-là, cultivons-les, chérissons-les, vénérons-les. Comme nous chérissons l’odeur et le goût des plus beaux souvenirs. Extrait du bloc-notes de jean-emmanuel Ducoin