La face cachée de Samsung

Avoir une tablette en main peut-être un signe de modernité et pourtant ! En tournée européenne, une délégation de travailleurs du conglomérat dénonce l’exploitation et les maladies mortelles non reconnues. Samsung, champion anti-syndical
Selon la Confédération syndicale internationale, jusqu’à 94 % de la main-d’œuvre des chaînes d’approvisionnement est en fait « une main-d’œuvre cachée : les travailleurs perçoivent des salaires de misère, occupent des emplois précaires et travaillent, trop souvent, dans des conditions dangereuses pour assurer des bénéfices à une entreprise qui n’endosse aucune responsabilité ».

Publicités