Agglo Paris Vallée de la Marne

Déclaration des élus du Groupe Communiste

Au fil des différents gouvernements, les fonctions publiques de l’État, plus particulièrement hospitalière et territoriale ont subi les plus grandes suppressions d’emplois jamais connue.

L’échelon territorial départemental
en premier lieu, déjà visés par une tentative de suppression, assure aujourd’hui au mieux ses missions, bien qu’asphyxier financièrement par la baisse continue des dotations de fonctionnement de l’État.

Les tenants du libéralisme, sur injonction de la commission Européenne s’acharnent à mettre à mal le modèle social français auquel les usagers des services publics sont très attachés, à l’exemple de nouvelles fermetures de bureaux de poste dans notre département.

Cette politique nationale réduit la réponse publique aux besoins des populations en nourrissant les profits et les marchés financiers, sans créer d’emploi. Elle est injuste socialement et inefficace au plan économique, l’échec total du CICE en matière de création d’emplois en est l’illustration la plus criante !

Dans cette attaque redoublée contre le service public, les atteintes au statut de la fonction publique se multiplient, a cela s’ajoute les nombreuses restructurations liées à la reforme territoriale, loi NOTRe, Métropole, établissements publics territoriaux, les G.H.T. pour les agents hospitaliers.

Concernant l’Agglomération Paris Vallée de la Marne issue de la fusion de la Brie Francilienne, de Marne et Chantereine, de Marne et Gondoire, et le SAN du Val d’Europe voici la Déclaration du 16 mars des élus du Groupe Communiste au CTP

Défense des conquis sociaux des personnel des collectivités territoriales C’est ici