Regard sur l’actualité …

… avec Patrick Le Hyaric Député Européen, directeur de l’Humanité
Je suis bien évidemment revenu dans mon éditorial de L’humanité Dimanche sur les résultats du premier tour des élections présidentielles où l’un des principaux événements est le formidable score de Jean-Luc Mélenchon rassemblant sept millions de voix. Il s’en est fallu de peu pour qu’il soit présent au second tour. Cette considérable force compte désormais et va compter pour ouvrir une perspective progressiste et écologique. (Voir ici)actualité 1er tour élection présidentielle 2017 Patrick Le Hyaric Député Européen l'Humanité

Pour moi l’événement politique le plus beau et le plus noble a été le discours du compagnon du policier Xavier Jugelé, le policier assassiné dans l’exercice de sa mission par un dérangé fanatique salisseur d’une religion.
Ses mots « Gardons la Paix » devant ses collègues « gardiens de la paix » sont d’une force et d’un engagement considérables.
Il faut une nouvelle fois que dans la famille « Le Pen du château de St Cloud », on salisse ceci d’un acre crachat sur la tombe d’un policier qui a fait son devoir. Chez ces gens là on aime les policiers dans la norme qu’ils ont, eux, décidée, et pour eux un homosexuel ne pourra pas être policier.

Dans le même ordre d’idée l’insupportable démagogie de la candidate de l’extrême droite auprès des salariés de Whirlpool à Amiens. Comment peut-elle aller près d’un piquet de grève alors qu’elle est pour l’interdiction du droit de grève et la limitation des prérogatives des syndicats ?
Les médias et M. Macron vont-ils continuer à laisser faire cette comédie qui la banalise sans cesse ? Certes, me dira-t-on, ses paroles et son programme changent souvent ! C’est vrai.
Cela ne rend que plus inquiétant la situation où elle joue la candidate des petits, la candidate attrape tout, alors qu’elle est la candidate de la régression démocratique et sociale. Elle est trop banalisée, comme si l’histoire s’oubliait. Nous ne voulons à aucun prix qu’elle se répète. Nous le devons à nos ainés qui ont souffert pour libérer La France et L’Europe du fascisme et du pétainisme.

Or, la mauvaise campagne de M. Macron, son refus de tendre la main à tous les démocrates en respectant leurs sensibilités, son obstination à faire croire que la totalité des votes en sa faveur était un vote d’adhésion à ses propositions sociales et économiques et sa volonté de transformer le deuxième tour en plébiscite (ou en référendum) sont très inquiétants.
Il doit se rendre compte qu’il n’est là que par un concours de circonstances et plus fondamentalement, il n’est enfant que d’une profonde crise sociale, morale, politique et démocratique. Ceci risque de lui revenir à la figure très vite s’il est élu.

Pour l’heure, l’enjeu est de battre et de faire battre la candidate d’extrême droite, en utilisant le bulletin Macron qui ne peut avoir la signification d’une adhésion à ses choix. Utiliser ce bulletin pour empêcher l’extrême droite n’est pas un « vote » au sens où on l’entend d’habitude. Il faudra combattre ses orientations pied à pied !

L’un des moyens de commencer à le faire sera de se doter de députés du changement, de députés de la gauche utile et combative contre les puissances d’argent. J’y suis revenu dans la semaine à plusieurs reprises, évidemment dans les rencontres sur les marchés, au porte à porte et dans des vidéos, Regard sur l’actualité avec Eugénie Barbézat et Franck Cartelet, ou sur ma page facebook, Second tour présidentielle.

L’Humanité et L’Humanité Dimanche se révèlent une nouvelle fois très utiles dans ces moments pour disposer d’éléments de réflexion et de débats pour agir. N’hésitez pas à les faire connaitre et découvrir !

La meilleure semaine possible à chacune et chacun.

Patrick Le Hyaric

Publicités