Fracture numérique

Le gouvernement vient de mettre en place un plan d’inclusion numérique pour ne pas laisser en plan 40% des Français. Le point sur la situation et ce qui est prévu.Fracture numérique exclusion

En 2022, toutes les démarches administratives se feront sur Internet.

Comment vont faire les 40% de Français exclus du numérique faute d’accès ou parce que c’est complexe de faire des démarches en ligne ? Sans oublier les cafouillages en série comme le dernier en date avec les cartes grises. La suite ici

La multiplication des services Internet, des délégations de services publics par le gouvernement cachent en fait l’abandon du service public et ce qui va avec : l’emploi et les services au public. En fait ce sont les usagers qui font le boulot (gratuitement) au nom de la modernité, du désengorgement des files d’attente, de l’amélioration des services. La suite ici

En septembre 2016 le Défenseur des Droits a rendu publique une enquête téléchargeable. Cette enquête, toujours d’actualité, convient certes que « le numérique est incontournable et facilite la vie de millions d’usagers ». Mais constate que « cette avancée interroge le principe d’égalité d’accès aux services publics. » La suite ici

Le numérique est au service d’une politique de régression du service public. La question essentielle pour le service public, à savoir la réponse aux besoins de tous et dans tous les territoires n’est pas celle de la logique libérale à l’œuvre aujourd’hui. Le service public serait essentiellement réduit à répondre aux failles du marché et à soutenir les plus démunis, les exclus. Nous sommes face un enjeu de société. La suite ici …