Faire naître l’espoir …

« L’enseignement à retenir de la création du CNR, le 27 mai 1943, c’est le formidable espoir qu’elle allait susciter dans les rangs de la Résistance et au-delà pour tous les révoltés des luttes du futur ! Les Jours Heureux, cnr, résistance, 39-45

En effet, comment ces jeunes réunis en pleine clandestinité pouvaient-ils imaginer que le programme d’invention sociale qu’ils allaient forger deviendrait réalité deux ans plus tard, dans une France qu’ils allaient libérer ? »
Ces mots de Stéphane Hessel soulignent la portée du 27 mai 1943 : une éclaircie de dignité ! La suite ici …