Vol fiscal en bande organisée !

Les cadeaux donnés aux riches, c’est nous qui les payons ! Idem pour les impôts que les multinationales ne paient pas. Après il faut pas s’étonner que le pouvoir d’achat baisse et que les taxes augmentent  taxe et pouvoir d'achat

Concernant les nouvelles hausses du carburant, Édouard Philippe a ainsi confirmé l’attaque sans précédent du gouvernement envers le pouvoir d’achat des retraités, des familles les plus modestes et de la classe moyenne : 2 milliards par an aujourd’hui, 10 milliards par an à l’horizon 2022.

C’est du vol fiscal en bande organisée au moment où les ultra-riches encaissent les cadeaux du gouvernement, les uns après les autres.

Ces montants sont insupportables
pour les dizaines de millions de Françaises et de Français obligés de prendre leur voiture pour aller travailler, notamment les ruraux : un Français sur deux vit dans une commune de moins de 9 500 habitants.

Est-il normal de taxer une fois de plus le maçon ou la caissière qui n’ont d’autre choix que de prendre de leur voiture pour aller travailler et en même temps d’exonérer une fois de plus le patron du CAC 40 qui fait trois fois le tour du monde en avion sans jamais voir son kérosène taxé ?        l’interview        Notre tract        propositions

Chèques énergie, carburant, eau, santé, resto, vacances… comment les toucher ?