La décision de la ville de Paris de célébrer le Tel-Aviv festif 
sur les berges parisiennes toune le dos à la réalité du conflit israélo-palestinien !
La protestation de Tardi 
Auteur et dessinateur 
de bande dessinée TelAviv ParisPlage La protestation de Tardi 
Auteur et dessinateur 
de bande dessinée : C’est mon indignation totale qui a motivé ce dessin. Un an après les massacres à Gaza, il faudrait que l’on fasse la fête sur les berges de la Seine. C’est de la provocation. C’est presque une insulte.
C’est complètement obscène et irresponsable de la part de la Mairie de Paris. Il y a eu plus de 2 000 morts, et on fait comme si de rien n’était, comme si on voulait effacer les crimes de guerre. La suite de sa protestation c’est ici…

« Tel Aviv-sur-Seine »: Non au blanchiment par la Mairie de Paris de l’apartheid israélien par BDS France Paris, le 7 août 2015
Extraits : Célébrer Tel Aviv aujourd’hui à Paris, c’est tenter de normaliser la situation de colonisation, d’apartheid et d’épuration ethnique que subit le peuple palestinien. Quiconque est soucieux des droits humains ne peut le supporter.
La mairie de Paris impose cette opération aux Parisien-nes qui ne sont pas d’accord avec sa collaboration et sa complicité. Paris Plage devrait être une image du vivre ensemble dans l’égalité et le respect des droits de chacun et non pas celle d’un jumelage avec l’apartheid israélien ! L’intégrale de la protestation ici…

C’est sur le blog de José Fort : Extraits : … Un an après les massacres israéliens à Gaza, une telle initiative relève-t-elle de la naïveté, de la provocation, ou de l’affirmation d’un alignement sur la politique de la droite et de l’extrême droite israéliennes ? Une chose est certaine : l’ampleur de l’émotion provoquée par l’irresponsable décision du premier magistrat de la capitale française pourrait porter préjudice à la sécurité publique et à la politique étrangère – déjà mal en point – de la France….
… Il y a un moyen de sortir de l’impasse. Transformer la journée Tel-Aviv sur Seine, en une manifestation de rassemblement pour la paix réunissant Tel-Aviv, Gaza et Ramallah. Chiche, Mme Hidalgo !

Signer la pétition c’est ici… Madame la Maire, C’est avec consternation que nous avons appris l’organisation d’une journée « Tel Aviv sur Seine » à Paris plage le 13 août.
Cette opération ne peut être considérée comme un simple événement culturel, alors qu’elle fait partie intégrante de la propagande Israélienne.

Un an après le massacre de Gaza, Israël maintient le blocus, intensifie l’implantation des colonies, continue sa politique d’apartheid ainsi que les arrestations arbitraires de Palestiniens.

Nous ne saurions imaginer que la ville de Paris puisse servir à redorer l’image d’un Etat qui bafoue le droit international.
Il est inacceptable de faire la promotion des plages de Tel Aviv, à l’heure où les Palestiniens de Cisjordanie ont besoin d’autorisations pour accéder à leurs plages, que les Palestiniens de Gaza ne peuvent pêcher qu’à 11km de leurs côtes.

Au regard d’une telle situation, totalement inhumaine, nous Parisiens, citoyens français, refusons que notre ville, notre capitale, soit le théâtre du blanchiment de la politique Israélienne.

Nous vous demandons de déprogrammer cet événement, qui est en totale inadéquation avec les valeurs de notre République.

Publicités