De quoi Fillon est-il le nom

Offensifs et unitaires face à la contre-attaque réactionnaire
Une analyse de Patrick Le Hyaric, Député Européen, Directeur du journal l’Humanité
« Ce que l’on appelle « la primaire » des candidats de la droite à l’élection présidentielle a permis aux idées de celle-ci de saturer l’espace médiatique et public sans contradictions de gauche. On ne débat pas de l’alternative mais des barreaux d’une échelle à monter vers plus d’austérité, vers un transfert accru des revenus du travail vers les propriétaires et actionnaires des entreprises.
Il n’est question que de défaire l’Etat et de supprimer les services publics, de détruire les droits sociaux, d’alléger la fiscalité des plus riches pour assommer les plus démunis en augmentant la TVA.
Sans parler de la fin des 35h et le retour à la retraite à 65 ans et plus ! Quant au regroupement familial, il serait suspendu, en contravention avec la convention européenne des droits de l’homme. Ce florilège de régressions ne s’arrête malheureusement pas là.Fillon Primaire Droite Politique
En plaçant François Fillon largement en tête du premier tour, les électeurs de droite ont voulu signifier qu’ils choisissaient celui qui allait le plus loin dans toutes ces régressions, garantissant leur mise en œuvre par voie d’ordonnances sans consultation du Parlement. Sans doute a-t-il bénéficié, dans sa dynamique, du fort rejet qui s’exprime à l’égard de M. Sarkozy.
Le résultat de ce premier tour conduit à amplifier des choix qui agrandiront encore les fractures sociales et son lot de souffrances aggravées. C’est une nouvelle droite qui s’avance. S’il en est ainsi, c’est qu’elle considère que le rapport de forces, nourri par la centralité des thématiques portées par la cheffe de l’extrême droite, le rend possible. Lire la suite

Publicités

Liberté pour Aslı Erdoğan

« C’est donc la prison à vie qu’ont réclamé, jeudi 10 novembre 2016, les procureurs d’Istanbul contre Aslı Erdoğan ! Et l’emprisonnement d’une romancière jusqu’à sa mort, c’est l’assassinat prémédité d’une littérature qui entend rester libre ! »…
Les écrivains français Tieri Briet et Ricardo Montserrat commencent à rassembler des textes signés de la romancière emprisonnée à Istanbul. Pour exiger sa libération, ces écrits ont vocation à être diffusés de toutes les manières possibles.
Il faut lire et faire lire son appel aux consciences, sa lettre écrite de prison !
répression turqu recep tayyip erdogan opposition
Extraits … plus de 130 journalistes en prison… un record mondial. En 2 mois, 170 journaux, magazines, radios et télés ont été fermés… toute opinion un tant soit peu différente de celle du pouvoir est réprimée avec violence … des jours et des nuits de garde-à-vue (jusqu’à 30 jours)…
Moi, j’ai été arrêtée seulement parce que j’étais une des conseillères d’Ozgür Gündem, “journal kurde”. Malgré le fait que les conseillères n’ont aucune responsabilité sur le journal, selon l’article n°11 de la Loi de la presse qui le notifie clairement, je n’ai pas été emmenée encore devant un tribunal qui écoutera mon histoire. Dans ce procès kafkaïen, Necmiye Alpay, scientifique linguiste de 70 ans, a été également arrêtée avec moi, et jugée pour terrorisme.
Cette lettre est un appel d’urgence ! La situation est très grave, terrifiante et extrêmement inquiétante. Je suis convaincue que le régime totalitaire en Turquie, s’étendra inévitablement, également sur toute l’Europe. L’Europe est actuellement focalisée sur la “crise de réfugiés” et semble ne pas se rendre compte des dangers de la disparition de la démocratie en Turquie…

L’Europe du dumping social

Parlement européen europeLe dumping social peut-il faire exploser l’Europe ?

Depuis le Parlement européen de Strasbourg, trois députés débattent du dumping social, des traités commerciaux transatlantiques en cours de négociation ( CETA et TAFTA ), ainsi que de la condamnation de Apple à verser 13 milliards d’euros à l’Irlande.

Dérive d’une Europe …

La banque d’affaires américaine Goldman Sachs, une des banques à l’origine de la crise des « subprimes » en 2008, vient d’embaucher l’ancien président de la Commission Européenne José Manuel Barroso pour la conseiller, au moment où le secteur financier est secoué par les craintes autour du Brexit.
Après s’être fait nommer à vingt-deux postes depuis qu’il a quitté la présidence de la Commission européenne en octobre 2014, dont ceux du groupe de pilotage de Bilderberg et de la présidence du lobby des grandes entreprises European Business Summit, voici que M. Barroso est devenu depuis vendredi dernier président et conseiller de la banque d’affaires internationale Goldman Sachs. Patrick Le Hyaric Jose Manuel Barroso patrick le hyaric goldman sachs
Cette banque qui a contribué à mettre les États à genoux durant la crise financière de 2008, spéculé sur les subprimes et provoqué l’effondrement de l’immobilier aux États-Unis, ruinant des millions de foyers modestes.
La même qui en 2000 avait truqué les comptes de l’État grec. C’est dire à quel point ce personnage est très loin des préoccupations du prolétariat et des classes moyennes.
Il va désormais être basé à Londres et participer directement aux négociations qui doivent définir un nouveau statut pour le Royaume-Uni. Autrement dit, ce puissant mandataire des intérêts supérieurs de la haute finance a pour mission de les préserver au cœur d’une crise européenne qui ne cesse de s’approfondir.
Il ne faut surtout pas banaliser cette nomination… L’intervention de Patrick Le Hyaric

« Évidemment, je connais bien l’UE et relativement bien aussi le contexte britannique. Si mes conseils peuvent être utiles dans de pareilles circonstances, ( après le Brexit NDLR ) je suis prêt à aider. » Emanuel Barroso dans le Financial Times.
Cette nomination … n’est pas la première du genre et montre la collusion entre … les plus hautes institutions européennes avec les grandes banques et les marchés financiers. L’article sur L’humanité.fr Dimanche, 10 Juillet, 2016

Sortie à l’anglaise…

Les citoyens britanniques viennent de voter à 51,9 % pour sortir de l’Union européenne. C’est un nouveau choc révélateur de l’ampleur du désaveu populaire vis à vis de l’UE néolibérale. Le temps est venu de refonder l’UE, de construire une Union de peuples et de nations libres, souverains et associés, tournée vers le progrès humain et la justice sociale. brexit union européenne

Cette nouvelle Union, et les nouveaux traités qu’elle appelle, doivent se construire sous le contrôle des peuples européens.

Le déni répété de cette exigence depuis le référendum de 2005 sur le Traité constitutionnel européen jusqu’au coup d’État financier contre la Grèce, a conduit l’Europe dans le jusqu’au-boutisme libéral et donné des ailes à l’extrême droite.

La stratégie de David Cameron et l’accord passé avec la Commission européenne ciblant les populations immigrées ont libéré les forces les plus xénophobes au Royaume Uni. Même dans sa formation politique, Cameron a été pris à son propre jeu.
Pour les classes populaires britanniques, le changement de gouvernement qui s’annonce à l’automne, encore plus à droite, veut dire plus d’austérité, plus de soumission aux marchés, plus de tensions et de racisme dans la société.

Nous refusons le faux dilemme imposé par les partisans de l’austérité, entre l’enfoncement dans la crise sociale et l’autoritarisme, ou la dislocation sur fond de rivalités nationalistes. Il y a une autre option, celle de la reprise en main du projet européen par la gauche.

Une lutte cruciale pour notre avenir à tous est engagée entre la droite ultralibérale de Boris Johnson alliée à l’extrême droite de Marine Le Pen et l’alliance de toutes les forces de gauche et de progrès qui refusent l’austérité. Lire la suite

La situation en Grèce interroge directement notre capacité à promouvoir une alternative en France et en Europe :  Grèce Tsipras Aller vers une véritable alternative s’est se heurter nécessairement à la classe dominante possédant le capital et les instruments de sa domination : Ainsi croit-on aller à une négociation entre gens civilisés … et on se retrouve en pleine lutte de classe !
Il devient donc plus que jamais indispensable de produire une analyse du réel dans sa complexité et ses contradictions afin de pouvoir dégager des stratégies de lutte gagnante contre les politiques d’austérité en France et en Europe..
Le débat est indispensable à nous d’y participer et d’en créer les conditions pour le plus grand nombre. Le pluralisme sera une force que si on sait se rassembler avec bien sur le militantisme nécessaire à toute véritable construction.
Ci-dessous donc dans le cadre d’un dialogue à plusieurs voix des éléments de réflexions sur L’Europe, la Grèce et la construction d’une alternative. Des extraits et des liens !

Interventions d’Alexis Tsipras au Parlement européen le 8 juillet 2015 : Ses 2 interventions

Intervention de Pierre Laurent au Sénat 8 Juillet 2015 et sur l’accord du 13 juillet

GRECE : Document de travail du PCF
Ce texte est une première analyse, encore à chaud, de la situation. Tant sur l’analyse que sur les leçons à tirer, il faudra prendre le temps d’approfondir, avec le recul et en tenant compte des évolutions des semaines à venir. La situation reste très instable. Face à l’urgence, nous posons des questions et ouvrons des pistes pour nos luttes, avec comme ligne de mire la nécessaire élévation de notre bataille en France et en Europe.

Plus d’ extraits et de liens ICI ou en cliquant sur l’image

Immigration-Exil

Ne pas s’habituer à l’intolérable…immigration exil Cet afflux de migrants bravant une mort atroce -après avoir subi une exploitation mafieuse pour passer de manière aléatoire en Europe et simplement y vivre- est inédit par son ampleur et ses caractéristiques.
Il indique qu’un saut se franchit dans l’escalade de violences de masse extrêmes. Il est irréversible et signifie le désir de survie de populations fuyant la cruauté des guerres nouvelles, des misères les plus diverses.
Il témoigne que dans certains pays des sud l’existence humaine est rendue insupportable en raison de conditions historiques où l’occident riche, et encore apparemment civil, notamment l’Union Européenne, compense sans le vouloir, la part prise dans ces états de chaos par son pouvoir d’attraction. L’Entretien dans L’Humanité Vendredi, 7 Août, 2015 André Tosel « La migration-exil, un phénomène social total »

En déstabilisant des régions entières par des interventions militaires, un soutien à des despotes locaux, ou tout simplement en coupant dans les subsides au développement, les dirigeants européens contribuent 
à nourrir les flux de migrants. La suite ici…

… Nous devons être à la fois capables d’assurer le développement des pays d’où viennent nos immigrés et d’intégrer ceux-ci le mieux que nous pouvons chez nous. Accueil et co-développement devront ainsi définir, comme un tout cohérent, la mission universelle de la France. La suite ici… Jacques Cheminade : Immigration et co-développement comme un tout : un pari sur l’avenir mardi 31 janvier 2012

Résistance populaire + construction d’une alternative démocratique + solidarité des peuples européens contre coup d’état politico-financier en cours. ( suite…)
interview de Yanis Varoufakis ex ministre grecque des finances Les médias et les hommes politiques aiment les histoires simples. Comme à Hollywood, ils adorent les morales avec des gentils et des méchants. La fable d’Esope sur la cigale et la fourmi a eu un succès immédiat. Depuis 2010, l’histoire ressemble à cela : la cigale grecque n’a pas fait ses devoirs et a passé l’été au soleil grâce à une dette dont la source s’est brutalement tarie. La fourmi lui a demandé de rembourser. Mais la cigale grecque ne veut pas payer, explique-t-on aux Allemands. Elle veut continuer à chanter, s’amuser et financer le tout avec un nouveau plan de sauvetage…. Yanis Varoufakis son interview complète ici.
Ces derniers événements européens posent avec une acuité nouvelle et dans des conditions inédites la question d’une transformation radicale de la construction européenne pour aller vers une union de nations et de peuples solidaires et associés. Les puissances financières ne l’ignorent pas et réclament, à la faveur de cette crise, une intégration capitaliste encore plus poussée, avec de nouveaux reculs de la démocratie.
Les forces progressistes européennes, par leurs capacités d’innovation et de rassemblement, sauront-elles se hisser à la hauteur de cette offensive de très grande ampleur et des évolutions qu’elle provoque dans les opinions publiques des différents Etats ? L’intervention de Patrick Le Hyaric sur son blog avec les 69 contributions d’internautes au débat .
Ici notre dossier sur la Grèce en fichier PDF. L’ Europe, La Grèce et la construction d’une alternative. ( Premiers ) Eléments de réflexions.

Résistance populaire + construction d’une alternative démocratique + solidarité des peuples européens contre coup d’état politico-financier en cours. ( suite…)
diktat allemand
L’Europe vit des moments historiques.
Les pressions et humiliations subies par Alexis Tsipras et le peuple grec durant tout le week-end soulèvent de lourdes questions pour nous tous, pour l’avenir de la coopération dans la zone euro.

Le combat pour l’égalité des pays, le respect de la démocratie et de la diversité, pour la solidarité, pour la reconquête de pouvoir sur la finance doit se poursuivre. C’est une question existentielle pour un avenir solidaire dans l’Union européenne.Tous les européens ont intérêt à amplifier leur soutien à cette bataille politique et leurs luttes contre l’austérité dans leur propre pays. J’appelle toutes les forces démocratiques et de gauche à travailler ensemble à un projet commun pour sortir l’Europe de la tourmente libérale… P.Laurent PCF … ICI

Vote à l’Assemblée Nationale sur l’accord sur la Grèce du 13 juillet – Déclaration d’André Chassaigne pour les député-es du Front de gauche. … ICI

Mode de fonctionnement du couple franco allemand : « Seul le ministre des Finances français a joué une partition différente de la ligne allemande … en finissant toujours par plier et accepter. » Yanis Varoufakis ministre démissionnaire des finances grecques … ICI

Le maintien de la Grèce dans l’euro, que souhaitaient le peuple grec et son gouvernement, concédé au prix de la négation de toute souveraineté, d’un traitement de type colonial… en dit long sur la détermination des oligarques européens à s’opposer aux mobilisations des peuples. L’Humanité… ICI

La résistance sur les réseaux sociaux … ICI

Référendum populaire en Grèce + solidarité des peuples européens contre coup d’état politico-financier en cours. ( suite…)
la crise grecque Dimanche dernier, avec un « NON » retentissant (61,3%) le peuple grec a refusé l’ultimatum lancé par les créanciers. C’est la deuxième fois en 6 mois qu’il rejette l’austérité. La deuxième fois qu’il dit en même temps son attachement à l’Europe.

Pour autant l’oligarchie politique et financière maintiennent leur chantage vis à vis du peuple grecque en conditionnant toujours un plan d’aide à une politique d’austérité pour son peuple alors que nous en sommes au 8ième plan d’austérité avec les résultats que l’on sait…
Notre tract sur la Grèce au RER Lognes 7 juillet Noisiel 8 juillet de 7 à 8h
Noisiel Super U Dimanche 12 juillet de 10h à 12h
Lognes Place des Coliberts de 19h à 20h

Avec les dernières négociations en cours… entre compromis et esprit de résistance au diktat de la finance, la Grèce reste au centre d’une alternative qui intéresse tous les peuples d’Europe.
Ici un lien vers le journal l’Humanité sur les nouvelles concessions du gouvernement Grecque.
Ici un lien vers une analyse du journal La Tribune intitulé : « Grèce: où Alexis Tsipras veut-il en venir ? »

Quelle qu’en soit les péripéties et son déroulement la bataille ne fait que commencer… et les causes profondes qui affectent chaque pays ne font qu’approfondir la crise du mode de développement capitaliste de notre société alimentant la fracture sociale et écologique.
Le lien vers les propositions de notre parti à créer un projet commun pour la France

Solidarité avec la Grèce :

Référendum populaire en Grèce + solidarité des peuples européens contre coup d’état politico-financier en cours.
Solidarité avec le peuple grecque dans l’Humanité c’est ici…
Le site Solidarité France-Grèce en actes cest ici…Anne Sabourin solidarité politique et concrète avec les Grecs.Grèce
Pour sortir son pays de l’étau austéritaire, Alexis Tsipras propose à son peuple la voie référendaire. Dimanche prochain, les Grecs seront appelés à rejeter les diktats des eurocrates et du FMI. Mais, les créanciers lancent les grandes manœuvres pour mettre en branle une véritable stratégie du choc.
Alors que chaque jour qui passe peut nous rapprocher d’un accord utile à toute l’Europe pour se défaire des chaînes de l’austérité, le gouvernement français devrait peser de tout son poids sur le cours des négociations.
Les propositions grecques…
La video de l’interview de Pierre Laurent à RFI
La troïka (FMI, BCE et Commission européenne) a refusé les propositions de compromis du gouvernement Tsipras parce qu’elles envisageaient de taxer les revenus les riches et leurs activités de luxe. Les intérêts des financiers et oligarques sont bien défendus. Dans le même temps, Antonis Samaras vient de proposer un gouvernement d’union nationale sans Syriza pour continuer l’austérité. Ces gestes irresponsables conduisent à une situation de blocage extrêmement dangereuse pour le peuple grec et pour la démocratie en Europe. Lire la suite

Mobilisation pour une autre Europe

Patrick le Hyaric Député européen et directeur du journal l'humanité Le parlement européen doit voter le 10 juin prochain un texte confortant ou pas la commission européenne dans son projet de créer avec les Etats-Unis un Grand Marché Unique Transatlantique.
Cinq commissions du parlement ont rejetées ces dernières semaines ce projet. Particulièrement son volet consistant a créer un droit des affaires à la place des droits humains avec la création d’un tribunal privé arbitral qui déssaisirais les Etats de leur souveraineté au profit des sociétés multinationales.
Or jeudi dernier, le 28 mai, une nouvelle alliance entre les groupes socialistes et des droites au sein de la commission du Commerce international a adoptée un texte approuvant les choix de la commission.
Une grave remise en cause des droits sociaux et nos normes sanitaires, agricoles et environnementales se profilent ainsi que la capacité future des Etats et des parlements à en légiférer…
Le blog de Patrick le Hyaric Député européen
La liste de vos députés européens dans le Parisien
Notre dossier Europe et Grèce
La pétition pour dire non à la directive « secret des affaires »

Paris, 30 et 31 Mai : Forum européen des alternatives

Forum européen des alternatives 30 et 31 Mai à Paris L’Europe libérale n’en finit plus de nier la démocratie, les besoins sociaux et le développement écologique, provoquant à juste titre un fort rejet populaire.

Du fait de son architecture économique l’UE a subit de plein fouet la crise financière de 2008 et en a aggravé les conséquences avec les politiques d’austérité.

Les peuples européens ont beaucoup résisté, de plus en plus ensemble, face aux attaques contre les services publics, le droit du travail, contre la démocratie et les droits humains les plus élémentaires.

L’arrivée de Syriza au pouvoir en Grèce a d’ores et déjà bouleversé le paysage politique. Un bras de fer sans précédent s’est engagé entre le peuple grec et ses représentants, contre les tenants de l’Europe libérale comme Angela Merkel, les forces de l’argent, les banques, les marchés financiers, la Banque Centrale Européenne, le FMI et la Commission européenne. la suite ici

Syriza et l’enjeu de la dette Grecque !

 Ce soir ou jamais Victoire de Syriza Les conséquences d'un vote anti-austérité La dette Grecque Ce Soir ou Jamais du 30 janvier 2015 La dette Grecque et l’enjeu d’une sortie de l’austérité et des politiques libérales en Europe …………..En un seul débat et 4 vidéos les arguments des partisans du libéralisme, d’un courant du PS et de ceux des défenseurs d’une autre politique en Europe considérés encore il y a peu comme des extrémistes ….. si vous n’avez pas le temps de tout écouter je vous conseille les 2 dernières vidéos avec les interventions d’Eric Toussaint ……..cliquer sur l’image !
4 avril 2015 : Journée historique pour la recherche de la vérité sur la dette grecque: Discours de la présidente du Parlement grec, Zoe Konstantopoulou, à la session inaugurale de la Commission de vérité de la dette publique, le document

Meeting de solidarité avec le peuple grec en présence de Syriza

Le lundi 19 janvier à 19h30 – Gymnase Jappy
(2 rue Japy, 75011 Paris – Métro ligne 9 Charonne ou Voltaire)

Nous, organisations politiques et syndicales, associations citoyennes françaises, souhaitons alerter l’opinion publique au sujet de la situation politique et sociale en Grèce aujourd’hui. Nous sommes unis par le souci de voir la démocratie et la transformation sociale progresser à nouveau en Europe.

A l’issue de près de cinq années d’austérité imposée par la troïka de la Commission Européenne, de la BCE et du FMI, qui ont conduit le pays dans un désastre économique et social sans précédent, les Grecs sont appelés à exprimer leur volonté dans les urnes. Tout laisse présager le désaveu des
politiques austéritaires qui ont été appliquées et la montée électorale des forces qui les contestent.

La victoire de SYRIZA peut ouvrir la voie … Lire la suite →

Le « front de gauche » grec en passe de remporter les élections

C’était prévisible, Stavros Dimas n’a pas recueilli les 180 voix nécessaires à son élection comme président grec.

Des législatives vont être convoquées, certainement le 25 janvier, et Syriza caracole en tête des sondages.

Le parti de gauche anti-austérité Syriza reste en tête des intentions de vote. Autour de 30 %, il devance la coalition gouvernementale de 5 points environ. Dans une interview accordée au quotidien grec Avgi, traduit par le site syriza-fr.org, Alexis Tsipras se dit prêt, avec le soutien du peuple, à reconstruire le pays. « SYRIZA puise sa force du soutien d’une grande majorité sociale et politique qui lutte pour la dignité et la justice. Sa victoire électorale sera le début d’un grand effort national pour le salut de la société et la reconstruction du pays. Un effort national qui aura cependant un impact international, puisque notre responsabilité nationale est de frayer la voie d’une politique alternative en Europe, en transformant un pays de l’Eurozone en exemple de protection sociale et de croissance. » Lire la suite →

En savoir plus sur Syriza →

Voir également : victoire du « front de gauche » allemand Die Linke en Thuringe →

Voir également : la fulgurante ascension de Podemos en Espagne →

Voir également : le parti communiste japonais triple son score →

Voir également : Le PCF premier parti de gauche français en nombre de militants →

Européennes. Communiqué sur le site du PCF :
De cette crise politique doit émerger une perspective réelle et crédible à gauche

La victoire du Front national… est un événement grave au plan national comme européen.

Ce soir, le PCF lance un appel solennel.
De cette crise politique doit émerger une perspective réelle et crédible à gauche sur fond de rupture avec ce système rompu aux thèses libérales. La gauche s’est trop éloignée de ses valeurs. Elle ne pourra retrouver le peuple que dans un mouvement social et politique de l’ampleur d’un Front populaire du XXIème siècle. Nous appelons tous ceux qui, ce soir, se sentent malheureux à gauche, toutes les forces vives du pays, la jeunesse et les salariés à s’unir sans attendre. Nous mettons le Front de gauche à leur service.