Jérusalem

Le président américain a humilié les Palestiniens en leur déniant tout droit sur la ville dont ils revendiquent la partie orientale occupée. Il remet en cause toute possibilité de paix et transforme un conflit politique en affrontement religieux.palestine israël palestinien jérusalem Le président américain a humilié les Palestiniens en leur déniant tout droit sur la ville dont ils revendiquent la partie orientale occupée. Il remet en cause toute possibilité de paix et transforme un conflit politique en affrontement religieux. La suite de l’article dans l’Humanité

Paradoxalement, cette ultime reddition américaine aux exigences israéliennes sonne le glas d’une illusion à laquelle les autres puissances, occidentales ou arabes, feignaient de croire encore. Donald Trump vient de leur administrer une douche froide, en leur rappelant qui est le leader du “monde libre”. Mais il y a plus La suite ici sur le site mondialisation.ca

Les États-Unis désignent Jérusalem comme capitale d’Israël avec l’axe Washington-Riyad-Tel-Aviv désormais, Israël peut également compter sur l’appui tacite de l’Arabie saoudite qui a fait de l’Iran son ennemi principal. voir le monde diplomatique

Publicités

Liberté pour Salah Hamouri

Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, placé en détention administrative depuis le 18 -03- 2017 par un tribunal militaire israélien, illégal au regard du droit international, pour une durée minimale de six mois, renouvelable indéfiniment. Salah Hamouri palestine palestinien
Depuis sa prison du Negev où il est détenu arbitrairement (en détention administrative sans procès ni charge) depuis le 23 août, et après avoir passé deux semaines dans un centre d’interrogatoire, Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, militant des droits de l’homme a réussi à faire parvenir à ses avocats une lettre émouvante.

Urgence pour la Paix sur la terre

La décision de Donald Trump de ne pas certifier l’accord sur le bucléaire iranien « incite à la prolifération, rend plus difficile la conclusion d’autres accords pour limiter la menace nucléaire et accroît le risque mondial d’utilisation (d’armement) nucléaire », a indiqué l’ICAN dans un communiqué. « En tant que Nobel de la paix 2017, l’ICAN critiquement vivement cette décision »…
ICAN PRIX NOBEL DE LA PAIX bombe désarmement nucléaire atomiqueLa directrice de l’ICAN, Beatrice Fihn, dénonce la « tentative de déstabilisation de l’accord iranien par le président Trump » alors que « l’AIEA a certifié à maintes reprises le fait que l’Iran respecte (les) conditions » de l’accord. C' »est un rappel brutal de l’immense danger nucléaire auquel le monde est confronté actuellement et le besoin urgent de tous les Etats d’interdire et éliminer ces armes », souligne-t-elle.

« Avec les menaces croissantes de guerre nucléaire, le président américain déclenche de nouveaux conflits plutôt que de réduire le risque de guerre nucléaire », juge l’ICAN. Regroupant plusieurs centaines d’ONG, l’ICAN s’est mobilisée pour le traité d’interdiction de l’arme atomique, adopté par 122 pays le 7 juillet à l’ONU. Sa portée devrait cependant rester essentiellement symbolique puisque les puissances nucléaires ont toutes refusé d’y adhérer. La suite ici

Contre-sommet de l’OTAN

Contre-Sommet de l’OTAN : Appel international aux actions du 21 au 26 mai
contre sommet de l'otan bruxelles stop nato 2017 21 26 mai 2017

Appel à des actions internationales contre le sommet de l’Otan à Bruxelles les 24 et 25 mai 2017

Investir dans la paix, pas dans la guerre !
Docu PCF

Le prochain Sommet de l’Otan sera le premier auquel participera le Président des Etats-Unis, Donald Trump.

Il se tiendra les 24 et 25 mai dans les tout nouveaux bâtiments du siège de l’Alliance atlantique à Bruxelles, la ville où sont basées l’Otan et l’Union européenne (UE), deux institutions qui coopèrent étroitement dans leurs politiques militaires. Lire la suite

‪#‎vousnaurezpasnotrehaine‬

‪22 morts et 50 blessés, Manchester vient à s’ajouter à la trop longue liste des attaques de masse meurtrières qui va de Bagdad à Paris, Nice, St Etienne-du-Rouvray, St Pétersbourg, en passant par Istanbul, Stockholm, Mogadiscio, Alexandrie et tous les jours en Afghanistan ou au Nigéria.

Manchester Arena attentat terroriste Chaque fois, c’est l’humanité tout entière qui souffre.

Nous sommes aux côtés de la population de Manchester et de Grande-Bretagne précipitée dans le chagrin et la douleur.
Il n’y a pas de fatalité, unis et solidaires nous pouvons faire reculer la haine, faire triompher la grande paix humaine.

… à chaque attentat, c’est l’humanité tout entière qui est frappée … Permettons à nos concitoyens de construire ensemble et concrètement une société solidaire. Il naîtra de ces conjonctions une puissance populaire capable d’isoler ceux qui veulent imposer une dictature et sa terreur… a écrit Patrice Bessac, maire de Montreuil, dans un message à son homologue de Manchester, Andy Burnham

Regard sur l’actualité …

… avec Patrick Le Hyaric Député Européen, directeur de l’Humanité
Je suis bien évidemment revenu dans mon éditorial de L’humanité Dimanche sur les résultats du premier tour des élections présidentielles où l’un des principaux événements est le formidable score de Jean-Luc Mélenchon rassemblant sept millions de voix. Il s’en est fallu de peu pour qu’il soit présent au second tour. Cette considérable force compte désormais et va compter pour ouvrir une perspective progressiste et écologique. (Voir ici)actualité 1er tour élection présidentielle 2017 Patrick Le Hyaric Député Européen l'Humanité

Pour moi l’événement politique le plus beau et le plus noble a été le discours du compagnon du policier Xavier Jugelé, le policier assassiné dans l’exercice de sa mission par un dérangé fanatique salisseur d’une religion.
Ses mots « Gardons la Paix » devant ses collègues « gardiens de la paix » sont d’une force et d’un engagement considérables.
Il faut une nouvelle fois que dans la famille « Le Pen du château de St Cloud », on salisse ceci d’un acre crachat sur la tombe d’un policier qui a fait son devoir. Chez ces gens là on aime les policiers dans la norme qu’ils ont, eux, décidée, et pour eux un homosexuel ne pourra pas être policier. Lire la suite

Référendum en Turquie

Communiqué du PCF : « Une prétendue victoire électorale mais une réelle défaite politique cinglante » Solidarité : #StopErdogan

Par 51,3% seulement des votes exprimés,
le projet de réforme constitutionnelle d’Erdogan ouvre la voie à une nouvelle dictature en Turquie. Cette prétendue victoire d’une courte tête n’en est pas moins une défaite politique cinglante pour Erdogan. Les électeurs des grandes villes Istanbul, Ankara, Izmir, Diyarbakir, Adana ont sans ambiguïté voté NON

turquie Monde référendum Turquie
erdogan HDP AKP

Les observateurs internationaux déployés par les organisations démocratiques sur tout le territoire témoignent d’un scrutin émaillé de nombreuses irrégularités, y compris à l’étranger, et de violents incidents dans des dizaines de bureaux de vote faisant 3 morts à Diyarbakir.

Le HDP et le CHP contestent ces résultats et demandent un nouveau décompte qui pourrait porter sur une différence de 3 à 4%. Le président turc aux velléités de dictateur à vie avait pourtant cherché à réunir toutes les conditions pour que le référendum tourne en plébiscite personnel. Lire la suite

Asli Erdogan

Asli Erdogan : Aujourd’hui, écrire est considéré comme un acte de terrorisme, ce qui est une première dans ce pays.
Mardi 14 mars, à 9 h 30, Asli Erdogan avait de nouveaux rendez-vous devant les juges. Avec ses confrères et consœurs d’Özgür Gundem – quotidien fermé à la suite des purges post-coup d’État manqué du 15 juillet 2016 – l’écrivaine de 49 ans, toujours poursuivie pour propagande terroriste, risque la prison à vie.Monde Aslı Erdogan turquie recep tayyip erdogan Entretiens

Malgré l’épuisement et l’angoisse, l’auteure du Bâtiment de pierre et du Silence même n’est plus à toi (Actes Sud) a accordé à l’Humanité un entretien par téléphone au retour du tribunal. Son témoignage, sincère et sans fard, nous rappelle à quel point la Turquie d’aujourd’hui est sortie des clous de la démocratie et des droits de l’homme.

Reconquérir notre service publique

En dix ans, de Sarkozy à Hollande, la Fonction publique de l’État et Hospitalière ont subi le plus grand massacre d’emplois jamais connu, public/privé confondus. Plus de 150 000 postes ont été supprimés, notamment dans les services déconcentrés de l’État et des hôpitaux. S’ajoutent les 130 000 suppressions dans les entreprises publiques.grève service fonction publique 07 mars

Pour 2017, les annonces de suppressions s’élèvent déjà à 54 000 !
Mais c’est également la Fonction Publique Territoriale qui est touchée par les suppressions massives de postes, alors que l’État a transféré une masse de missions, et notamment celles sur le droit au logement, à l’action sociale et à la solidarité, bref les droits les plus sociaux.

Dans le même temps, la France compte plus de 3 millions d’habitants supplémentaires. Les besoins en services publics ont largement augmenté.

La Fédération CGT des Services publics dénonce la politique d’austérité financière et budgétaire imposée aux collectivités locales en raison des risques majeurs qu’elle comporte.

La chasse aux dépenses publiques a pour conséquences la réduction de la masse salariale des collectivités, l’accroissement de la déqualification et de la précarisation des emplois publics, la perte de sens du travail pour les agents du service public et les risques professionnels associés à cette perte de sens. La suite sur le tract CGT …..Info pratique

Trump et le Proche-Orient

Au lendemain de la visite officielle de Benyamin Netanyahou à la Maison Blanche, Monde donald trump iran moyen-orient Israël-Palestine Pierre Barbancey, grand reporter à L’Humanité revient sur les déclarations du président des USA affirmant qu’une solution à 2 Etats n’est pas la seule option pour aboutir à la paix entre Israél et Palestinien. Bien plus lourds de sens que l’on ne pourrait l’imaginer les déclarations de Donald Trump sous-tendent une volonté de recomposition géopolitique du Proche-Orient.

Semaine anticoloniale et antiraciste – Soirée inaugurale : Jeudi 23 Fev dès 18h30 Palestine Israél colonie racisme

Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens Soirée de présentation de la campagne « Suspension de l’Accord d’association UE-Israël »

A partir de 21 heures, un temps convivial avec espace restauration, bar et village associatif.

LIEU : Espace Oscar Niemeyer –
2 place du Colonel Fabien – Paris 19e – M° Colonel Fabien
Inscription obligatoire

Et Le vendredi 24 février à 19h Hommage à Fernand Iveton
communiste algérien victime du colonialisme il y a 60 ans le 11 fev 57

Syrie : rapport d’Amnesty International

Seul l’arrêt général des combats mettra un terme aux crimes odieux des belligérants »

Le rapport d’Amnesty International faisant état de 13 000 pendaisons en 5 ans dans les prisons syriennes confirme, s’il en était besoin, le caractère sanguinaire du régime de Bachar Al Assad. Les prisons syriennes détiennent de tristes records puisque, déjà sous le règne d’Hafez, des milliers de Syriens, pour beaucoup n’ayant commis d’autre crime que celui de s’opposer au régime, ont été lâchement torturés ou assassinés.

Ce rapport doit être lu avec les précédents, ceux des différentes missions d’expertise depuis près de 6 ans de guerre, démontrant que, de toute part, les belligérants syriens, du régime ou de l’opposition djihadiste affiliée ou non à l’organisation de l’Etat islamique, se sont rendus et se rendent coupables de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre effroyables.

Seuls un arrêt général des combats et un processus de négociations
pour une transition démocratique placée sous l’égide de l’ONU sauront mettre un terme à cette guerre qui a déjà provoquée plus de 300 000 morts et des millions d’exilés, et qui ne pourra jamais se conclure par la victoire totale de l’un ou de l’autre camp.

Le CETA : un nouveau Traité contre les peuples

Photo AFP

Par André Chassaigne, député du Puy-de- Dôme, Président du groupe GDR et Marc Dolez, député du Nord, rapporteur de la Proposition de résolution européenne pour un débat démocratique sur le CETA.

Dans la longue litanie d’une « mondialisation malheureuse » où les inégalités se creusent inexorablement, les traités de libre-échange se suivent et se ressemblent. Après le fameux TAFTA, voici l’obscure CETA négocié entre l’Union européenne et le Canada. Celui-ci est la pure expression des dogmes néolibéraux : suppression des droits de douane, déréglementation du commerce de biens et de services et nivellement vers le bas des normes sociales, environnementales et alimentaires. Des caractéristiques qui portent aussi la marque de l’influence prégnante des lobbies des multinationales durant les négociations de cet accord.

Derrière la promesse chimérique d’une croissance des échanges et de l’emploi, il ne s’agit en réalité que de conquêtes des marchés et de mise en concurrence des travailleurs, salariés ou agriculteurs. La «Loi de la jungle» comme règle du jeu des relations transatlantiques, et ce dans des domaines aussi sensibles que l’emploi, l’environnement ou l’agriculture. Le CETA n’offre pour seul horizon que la guerre économique dans laquelle les droits et intérêts du capital priment sur ceux des peuples condamnés à la précarité et à l’insécurité sociales.

Lire la suite

Décret « anti-musulman » de Trump

Publié le 31 janvier 2017

Déclaration du PCF le 31 janvier 2017

Dès son investiture, Donald Trump a multiplié les attaques. En signant le 27 janvier un décret, à effet immédiat, interdisant l’accès du territoire états-unien à tout ressortissant d’Irak, d’Iran, du Yémen, de Libye, de Syrie, du Soudan et de Somalie, même muni de son visa, le nouveau locataire de la Maison-Blanche a jeté les bases de sa politique raciste et xénophobe, stigmatisant sciemment les musulmans.

Des centaines de milliers d’Américains ont, sans attendre, manifesté dans plusieurs grandes villes du pays et aéroports pour soutenir les passagers retenus à la frontière par les autorités et pour exiger l’abrogation de ce décret infâme bafouant les principes fondamentaux des droits humains. Plusieurs recours en justice ont été déposés par des associations et militants des droits de l’homme qui n’ont pas manqué de souligner qu’un grand nombre d’étrangers font vivre l’économie du pays.

Cette mobilisation populaire massive et instantanée, que le Parti communiste français salue et soutient, a permis de remporter de premières victoires puisqu’une juge fédérale a signé une ordonnance permettant aux personnes ciblées par le décret, et possédant un visa valide, de pouvoir entrer sur le territoire états-unien.

Toutefois, certaines compagnies aériennes, dont AirFrance KLM, collaborent dans l’application de la politique raciste des États-Unis en empêchant les personnes originaires d’un des sept pays listés dans le décret d’embarquer dans leurs avions.

C’est inadmissible et une honte pour notre pays que la compagnie nationale se rende complice de cette politique discriminatoire.

Le PCF demande instamment au gouvernement d’intervenir sans délai auprès d’Air-France KLM, dont il est actionnaire à plus de 17 %, afin que la compagnie aérienne respecte pleinement la liberté de circulation de tout individu, inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme.

La face cachée de Samsung

Avoir une tablette en main peut-être un signe de modernité et pourtant ! En tournée européenne, une délégation de travailleurs du conglomérat dénonce l’exploitation et les maladies mortelles non reconnues. Samsung, champion anti-syndical
Selon la Confédération syndicale internationale, jusqu’à 94 % de la main-d’œuvre des chaînes d’approvisionnement est en fait « une main-d’œuvre cachée : les travailleurs perçoivent des salaires de misère, occupent des emplois précaires et travaillent, trop souvent, dans des conditions dangereuses pour assurer des bénéfices à une entreprise qui n’endosse aucune responsabilité ».

Palestine-Israël

La force de la politique peut-elle peser face à la politique de la force ?
Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté vendredi soir une résolution demandant l’arrêt des colonies en Cisjordanie à laquelle, fait rarissime, les Etats-Unis n’ont pas opposé leur veto.
Israël a commencé à établir un réseau de colonies dans toute la Cisjordanie occupée à partir des années 1970 et a continué de l’étendre après les accords d’Oslo de 1995, qui ont divisé ce territoire en zones israéliennes et palestiniennes. Ces dernières étaient destinées à jeter les bases d’un futur Etat palestinien.
Quelque 430.000 colons israéliens vivent en Cisjordanie occupée, aux côtés de 2,6 millions de Palestiniens.
Plus de 200.000 Israéliens vivent aussi à Jérusalem-Est annexée, aux côtés d’au moins 300.000 Palestiniens, qui veulent en faire la capitale de leur futur Etat.
Israël a également saisi une partie des hauteurs du Golan aux dépens de la Syrie ainsi que la bande de Gaza au détriment de d’Egypte et a établi des colonies dans ces deux zones, avant d’évacuer celles de Gaza en 2005.
Les Nations unies et la majeure partie de la communauté internationale considèrent comme illégales les colonies israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, qu’Israël a annexée en 1980. Cette nouvelle résolution n’a donc pour objectif que de faire respecter le droit international, bafoué en toute impunité depuis quatre décennie

Amitiés au peuple Cubain

Un récit de José Fort. Rarement un révolutionnaire, un homme d’Etat aura provoqué autant de réactions aussi passionnées que Fidel Castro. La disparition de Fidel Castro, après 90 années d’une vie extraordinaire dédiée au peuple cubain et à l’émancipation des peuples du monde, tourne une page essentielle de l’Histoire universelle.Certains l’ont adoré avant de le brûler sur la place publique, d’autres ont d’abord pris leurs distances avant de se rapprocher de ce personnage hors du commun. Fidel Castro n’a pas de pareil. Il était -Fidel- ou le « Comandante » pour les Cubains et les latino-américains, pas le « leader maximo », une formule ânonnée par les adeptes européo-étatsuniens du raccourci facile. Quoi qu’ils en disent, Fidel Castro restera un géant du XXe siècle.

Fidel Castro : Une vie au pouvoir – documentaire sur FR3 … Ce documentaire revient sur la figure politique emblématique de Cuba de ces 50 dernières années…

La paix à besoin de nous …

Ci-dessous divers articles d’analyse pour notre engagement…

La multiplication des attentats en France, en Europe au Proche-Orient, au Maghreb et en Afrique, l’enlisement de la Syrie, de l’Irak, du Yémen, de l’est de l’Ukraine dans la guerre, ou encore l’engrenage de violences en Turquie, aggravent un sentiment général d’insécurité et d’impuissance qui s’accompagne parfois de manifestations de repli sur soi et de rejets xénophobes et racistes. Ces violences sont les symptômes d’un ordre mondial fondé sur la compétition entre les peuples, des logiques de domination et d’exploitation, une nouvelle course aux armements qui ont affaibli les économies nationales, les États et augmenté les inégalités et injustice. Il est temps de rompre avec les logiques de guerre

Les récents attentats, le « chaos du monde »
provoque chez nos concitoyens de profondes inquiétudes auxquelles le gouvernement apporte des réponses exclusivement militaires sur fond de libéralisation accrue, de tactiques d’alliances douteuses et de reculs démocratiques. Nous sommes une des rares forces qui proclame au contraire, avec Jaurès que « l’affirmation de la Paix est le plus grand des combats ». Suivit de … l’Otan vers une nouvelle guerre froide en Europe ? La Paix est le plus grand des combats

…Nous serions donc ainsi plongés dans « une guerre mondiale (…) d’une forme nouvelle… S’il ne faut pas nier et surtout pas sous-estimer l’état de « chaos global » qui caractérise la situation internationale présente ni les objectifs politiques et de guerre de Daech, il n’en demeure pas moins qu’il y a de la part de -nos- gouvernants actuels une adhésion maintenant définitive – consciente et voulue – à l’idée que nous serions confrontés à une -guerre de civilisations-. La guerre est un -marché-, la paix, elle, est un projet.

La théorie du choc des civilisations n’est pas nouvelle, mais semble s’imposer toujours davantage dans le débat public… Le premier ministre, Manuel Valls, n’hésite pas à déclarer : -Nous ne pouvons pas perdre cette guerre parce que c’est au fond une guerre de civilisation-. Cette théorie … est devenue une des principales clefs de lecture des conflits. D’abord à l’échelle internationale, mais de plus en plus aussi à l’échelle des nations elles-mêmes, en particulier européennes, que l’on imagine en proie à une guerre civile larvée, l’Occident menacé par une -cinquième colonne- islamiste. Cette théorie doit faire l’objet d’un double examen. La suite ici : Une théorie qui fait fausse route.

Le chaos, les Syriens le vivent, et en meurent pour près de 300 000 personnes depuis 5 ans: le HCR recense 4,8 millions de réfugiés pour l’essentiel au Liban, en Jordanie, en Irak, en Egypte et en Turquie et 8,7 millions de déplacés. La Turquie d’Erdogan, précisément, a débuté il y a 10 jours une intervention militaire en Syrie qui a pour objectif essentiel les Forces démocratiques syriennes coalisées par les Kurdes.
Ce qui fait dire à la correspondante du Monde qu’il s’agit là de l’ouverture d’un deuxième front en Syrie sur fond de compétition entre les différentes puissances engagées dans le conflit, qu’elle combattent (ou disent combattre) l’organisation de l’Etat islamique et autres djihadistes ou non. Les logiques de guerre se renforcent.