Que se passe-t-il en Corse ?

Ainsi pour les médias dominants, comme dans le reportage de TF1 du 1er Décembre, le choix ne serait qu’entre indépendantiste et la droite. corse élections territoriales 3 et 10 décembre 2017
Que se passe-t-il en Corse ? Tribune libre de Gilles Larnaud, militant PCF Corse-du-Sud dans L’Humanité du Jeudi 30 Novembre 2017

Les 3 et 10 décembre prochains se dérouleront les élections territoriales en Corse. Ce scrutin mettra en place une instance unique, supprimant les deux conseils départementaux et créant une seule collectivité territoriale, vieille revendication nationaliste. Beaucoup de pouvoirs sur l’île seront concentrés entre les seules mains du président de l’exécutif. Lire la suite

Publicités

Liberté pour Salah Hamouri

Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, placé en détention administrative depuis le 18 -03- 2017 par un tribunal militaire israélien, illégal au regard du droit international, pour une durée minimale de six mois, renouvelable indéfiniment. Salah Hamouri palestine palestinien
Depuis sa prison du Negev où il est détenu arbitrairement (en détention administrative sans procès ni charge) depuis le 23 août, et après avoir passé deux semaines dans un centre d’interrogatoire, Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, militant des droits de l’homme a réussi à faire parvenir à ses avocats une lettre émouvante.

Sexisme et violences sexistes

Sexisme : Difficile de rester de marbre face à l’avalanche de témoignages qui ont suivi les révélations de l’affaire Weinstein. Et pourtant, un malaise est palpable, chez les hommes particulièrement : pour certains, mettre en place des argumentaires défensifs face à ces questions gênantes semble être la priorité… Que faire après ce moment important quand on est un homme ? La réponse de Usul blogeur communiste.

Violences sexistes : la honte change de camp. Notre tract

La déclaration et le communiqué du PCF
La semaine dernière, de nombreuses affaires de violences de genre ont éclaté. De la une des Inrockuptibles mettant en avant Bertrand Cantat, chanteur ayant purgé seulement 3 ans de prison après avoir battu à mort Marie Trintignant puis l’affaire Harvey Weinstein, réalisateur accusé de viol et de harcèlement sexuel par de nombreuses actrices et journalistes, et enfin le #Balancetonporc, lancé par la journaliste Sandra Muller sur TwitterViolences sexistes pcf femmes

Les femmes osent prendre la parole et refusent de continuer à subir la violence patriarcale. Si nous nous réjouissons de voir la honte changer de camp, ces événements doivent nous interroger.

D’abord, nous voyons que partout le patriarcat est mis en accusation Les femmes font majoritairement bloc pour se soutenir et dénoncer, et il est de moins en moins admis de qualifier des actes de harcèlement sexuel de « blagues potaches » ou des agressions sexistes de « drague appuyée ». Les #Balancetonporc, #Balancetonagresseur et #Metoo ont recueilli des dizaines de milliers de tweets. Lire la suite

Gouvernement Macron 1

Sous l’apparence des choses et l’affichage des personnalités, avec des libéraux venus de la droite aux postes clés : la mise en place d’une véritable machine de guerre néo-libérale… pour dissoudre le modèle social français dans une Europe sauvagement libérale. L’éditorial de Patrick Apel-Muller à retrouver dans l’Humanité du 18 Mai avec le cv des membres du gouvernement : Le tableau de chasse est flatteur…
l'humanité nouveau gouvernement mai 2014 élecrions législatives

… Emmanuel Macron, pour qui l’écologie n’est qu’un nota bene, a circonvenu Nicolas Hulot, qui devra progressivement ravaler ses ambitions en matière de transition comme sa sensibilité à la solidarité ou à l’égalité. Avec Françoise Nyssen, c’est une éditrice reconnue qui rassurera quelque peu le monde de la culture.

Pour le reste, le nouveau gouvernement a tout de la machine de guerre à destination des élections législatives. Pas de surprise parmi les ministres qui ont abandonné le Parti socialiste : seuls les premiers ralliés sont servis.

À droite, pas de premiers rôles mais l’arc-en-ciel presque au complet, du Modem aux juppéistes en passant par l’ancien porte-parole de Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire. Ce commando s’est emparé de toutes les positions stratégiques : l’économie, le travail, l’action et les comptes publics, l’éducation nationale…

À eux de mettre en oeuvre la compression des dépenses publiques et des comptes sociaux, les suppressions d’emplois de fonctionnaires et l’étranglement des collectivités locales par l’amputation de la taxe d’habitation. Lire la suite

Une République à rebâtir

L’édito de Patrick Apel-Muller : Pour ressourcer la République, bien des Bastille sont à prendre. Ainsi peut se résumer en son parcours même la marche qui, samedi à Paris, rassemblera des milliers et des milliers de citoyens décidés à se servir du bulletin de vote Mélenchon pour secouer le vieil ordre capitaliste, ce régime ­ qu’on peut déjà dire ancien ­ et qui paralyse la souveraineté populaire.Humanité Quotidienne 18 mars manif 

Tous les vendredi c'est l'Humanité Quotidienne des débats

Un précipité toxique masque les enjeux des élections présidentielle et législatives. Les affaires en cascade qui touchent François Fillon ou Marine Le Pen conduisent des électeurs qui ont toutes raisons de réclamer la rupture du lien entre les gouvernants et l’argent à se détourner des urnes.

Trop de promesses trahies minent les énergies. Le courant le plus libéral du Parti socialiste susurre « plutôt la droite que le Front populaire » et parie ouvertement sur une mort du PS pour se fondre dans le magma Macron d’où jaillissent des propositions que ne renierait pas François Fillon. Les mêmes qui ont fait la prospérité du Front national entonnent la rengaine du vote utile contre l’extrême droite qui tue toute perspective de renouveau et promet de beaux jours à l’extrémisme.
Lire la suite

Pour une VIeme République

Rendez-vous le samedi 18 Mars à 14h pour la marche pour la VIe République. Et à 15h meeting de Jean-Luc Mélenchon place de la République.
Rendez-vous militant à 13h30 sous le ballon PCF-Front de Gauche pour récupérer les drapeaux, autocollants, vente du livre et de l’Humanité Dimanche ! élections présidentielles législatives manif 6ième république

Nous vous proposons de nous retrouver pour partir ensemble à cette marche. Comme d’habitude, nous pouvons nous retrouver en queue de RER (dernière voiture) aux horaires suivants :
Bussy : 12h 59
Torcy : 13h 03
Lognes : 13h 05
Noisiel : 13h 07
Le mieux sera de descendre à Gare de Lyon et de continuer à pied jusqu’à Bastille. Votre participation citoyenne est bienvenue et nécessaire,à bientôt!

Faire du logement un véritable droit !

Pour ceux qui défendent les intérêts des couches populaires et moyennes, le logement est un véritable droit. La Constitution de 1946, écrite alors que l’influence du PCF était importante, en fait même un droit constitutionnel dans son préambule : droit au logement propriété yann brossat

‘La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement. Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs.’

Au niveau international :
la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 affirme dans son article 25-1 : ‘Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires.’

De fait, ces différents droits sont interdépendants : il est quasi impossible d’avoir accès à un emploi ou à la santé sans avoir accès à un logement. À l’inverse, les libéraux n’ont de cesse de s’attaquer à cette vision du logement comme droit. Ils opposent à ces ‘droits-libertés’, dits ‘droits de’ faire quelque chose, seuls considérés comme justes, les ‘droits-créances’, dits ‘droits à’ quelque chose, comprenant le droit au logement + ici

Reconquérir notre service publique

En dix ans, de Sarkozy à Hollande, la Fonction publique de l’État et Hospitalière ont subi le plus grand massacre d’emplois jamais connu, public/privé confondus. Plus de 150 000 postes ont été supprimés, notamment dans les services déconcentrés de l’État et des hôpitaux. S’ajoutent les 130 000 suppressions dans les entreprises publiques.grève service fonction publique 07 mars

Pour 2017, les annonces de suppressions s’élèvent déjà à 54 000 !
Mais c’est également la Fonction Publique Territoriale qui est touchée par les suppressions massives de postes, alors que l’État a transféré une masse de missions, et notamment celles sur le droit au logement, à l’action sociale et à la solidarité, bref les droits les plus sociaux.

Dans le même temps, la France compte plus de 3 millions d’habitants supplémentaires. Les besoins en services publics ont largement augmenté.

La Fédération CGT des Services publics dénonce la politique d’austérité financière et budgétaire imposée aux collectivités locales en raison des risques majeurs qu’elle comporte.

La chasse aux dépenses publiques a pour conséquences la réduction de la masse salariale des collectivités, l’accroissement de la déqualification et de la précarisation des emplois publics, la perte de sens du travail pour les agents du service public et les risques professionnels associés à cette perte de sens. La suite sur le tract CGT …..Info pratique

Défendre les libertés et l’État de droit

Déclaration du Conseil national du PCF du 03 mars 2017
La campagne présidentielle se poursuit, depuis plusieurs semaines, dans un climat délétère, sans débat contradictoire pour surmonter les impasses économiques, la crise sociale, les défis écologiques que notre pays affronte. Notre peuple se voit confisquer les enjeux de cette élection.

Mercredi 1er mars, un cap d’une extrême gravité a été franchi. Convoqué par des juges d’instruction en vue d’une mise en examen, François Fillon a osé évoquer un « assassinat politique » et mis les procédures judiciaires concernant les emplois présumés fictifs de ses proches sur le compte d’un « coup d’État des juges ». Dans la foulée, l’hebdomadaire Valeurs actuelles relayait un appel à manifester, dimanche, contre la Justice. Ces démarches séditieuses, convergent avec les violentes attaques de Marine Le Pen contre les juges, les fonctionnaires, les journalistes.

Ce sont la liberté de la presse, l’indépendance de la Justice, la démocratie qui sont attaquées.

Les tirs croisés des candidat-e-s de droite et d’extrême droite dessinent un scénario alarmant pour la démocratie, pour l’État de droit. Ces assauts, venant de ceux qui prétendent exercer la fonction de gardien des institutions minent les fondements de la République. Ils témoignent de la déliquescence, au dernier degré, d’un système politique qui organise la confiscation des décisions, de la parole démocratique et de l’action politique.

Cette confiscation sert les intérêts des forces de l’argent qui œuvrent depuis des mois à étouffer l’expression de toute alternative politique réelle. La suite ici …

Osons la nouvelle République ! L’intervention de Pierre Laurent le 28 janvier avec les candidat(e)s que nous présenterons aux élections législatives de juin 2017.

Pour une République féministe

Adresse aux femmes : Soyons libres et égales …..Manif du 8 mars 2017 : Info pratique

Les droits des femmes sont au cœur du débat public et constituent un enjeu central des échéances électorales en 2017. Dans tous les pays et dans tous les milieux, les femmes expriment une exigence de liberté et d’égalité chaque jour plus large et plus déterminée. convention féministe 2017

Elles veulent être aux commandes de leur vie personnelle et professionnelle,sans que personne ne vienne décider à leur place de leur sexualité, de leur carrière ou de leur temps. Elles veulent mettre un terme aux violences qu’elles subissent, hélas encore trop souvent, dans la rue, en famille, à l’école ou au travail. Lire la suite

Le numérique, une affaire de lutte des classes !

Un spectre hante les élections de 2017 : la révolution numériques et ses conséquences sur le travail et l’emploi. Certains donnent dans le techno-béat en faisant de l’ubérisation et des start-up le remède au chômage, d’autres versent dans le techno-catastrophisme en prédisant la fin du travail et propose un revenu universel.

numérique colloque assemblée débat

…………. Soirée débat mercredi 1er mars à 19h cliquer ici pour s’inscrire …………..

La question des rapports du numérique avec le travail et avec l’emploi, n’est cependant pas abordée sur le fond, alors qu’elle est déjà cruciale dans le quotidien des travailleurs et dans les luttes sociales : uberisation, droit à la déconnexion, notation numérique, transformation digitale des entreprises et des services publics. Lire la suite

Violences et discriminations policières : « Agir pour de vrai »

Déclaration du PCF le 14 février 2017.

Le gouvernement ne semble toujours pas prendre la véritable mesure de ce qui est aujourd’hui, pour la jeunesse des quartiers populaires, une violence quotidienne et permanente. Hier, sur les ondes de France inter, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a rappelé les résultats d’une récente étude réalisée par l’autorité administrative indépendante sur le contrôles au faciès. C’est accablant et terriblement dangereux. Dans cette enquête, 80% des jeunes hommes noirs et arabes indiquent avoir été contrôlés au cours des cinq dernières années, contre 16 % pour l’ensemble du panel.

Il s’agit donc d’agir pour de vrai et ne plus laisser ainsi se durcir une confrontation directe entre une partie de la population des quartiers populaires et une partie des forces de l’ordre.

Comment y répondre ? Avec quelles solutions précises ?

Le PCF propose d’agir dans trois directions :

Lire la suite

Présidentielles + législatives

Elections présidentielles et législatives : Les choix communistes, le résultat du vote. Sur les 56 365 adhérents du PCF à jour de leurs cotisations, 40 937 ont participé au vote (soit 72% des inscrits). …………..Le communiqué du PCF.

Les communistes approuvent à 94,29% la résolution adoptée par la conférence nationale sur notre stratégie de rassemblement pour 2017 et la suite, et la poursuite de nos efforts pour y parvenir, sur les sept axes de campagne pour un pacte d’engagements communs pour la France, sur l’engagement des communistes dans la campagne des élections législatives.
Ils valident l’option 1 à 53,6% stipulé ainsi : Les communistes décident d’appeler à voter pour Jean-Luc Mélenchon, considérant qu’un rassemblement peut s’opérer avec cette candidature et qu’elle porte une grande partie des propositions de la gauche alternative à l’austérité. Tout en poursuivant leurs efforts pour une candidature commune, les communistes porteront cet appel en conservant leur autonomie, critique et constructive, et travailleront à un cadre collectif de campagne élargi afin d’œuvrer à la construction d’un rassemblement le plus large possible.
L’option 2 ci-dessous recueillent 46,4%
Les communistes décident de présenter une candidature issue de leurs rangs, considérant qu’elle est le moyen de porter dans le débat nos propositions et notre démarche de rassemblement. Des camarades sont disponibles. Cette candidature pourrait, si la situation l’exige, sur la base d’un accord politique et après consultation des adhérent-e-s, se retirer au prot d’une candidature commune d’alternative à l’austérité telle que nous le proposons. Si cette option est retenue, le Conseil national soumettra le choix d’une candidature à la ratifcation des communistes.

Nous allons entrer dans la campagne proprement dite à partir, de ce choix, et de ce que sont les priorités des français, de ce que nous montre aussi la restitution de « L’enquête » du PCF avec l’aide de l’institut médiavoice » ou nous avons été vers les gens pour leur donner la parole. En débattre avec les français. La vidéo c’est ici…

A partir de ces choix nous allons continuer notre campagne pour une candidature commune des forces de gauche alternatives. Le Conseil national du PCF se réunira le jeudi 1er décembre.

L’irruption d’une volonté populaire pour un rassemblement à gauche est aussi indispensable : Nous disons aux gens, intervenez, faîtes-vous entendre, devenez une force politique, ne déléguez pas un pouvoir que vous n’avez qu’aux élections.

Les idées dans le débat des communistes. C’est ici… Les vidéos des interventions ( de 4mn30s ) lors de la conférence nationale. C’est ici … Les pétitions. C’est ici…

Lutte contre les préjugés

« 71 % des Français se déclarent favorables à une lutte active contre le racisme en France, contre 55 % en 2007 (…), Les Français semblent vouloir dépasser les préjugés, valoriser l’acceptation de l’autre, exprimant certes un besoin de plus de sécurité, mais aussi de plus de fraternité. Cette tendance positive ne peut cependant pas occulter la réalité des chiffres : les actes à caractère raciste recensés par le ministère de l’Intérieur ont fortement augmenté entre 2014 et 2015 : +22,4 %. » Commission nationale consultative des droits de l’homme
Face au repli identitaire, quel engagement citoyen et social ? A lire le débat dans L’Huma : Avec les contributions de Magyd Cherfi Écrivain et chanteur du groupe Zebda; Augustin Grosdoy Membre du collège de la présidence du Mrap; Fabienne Haloui Responsable de l’antiracisme au PCF.

Egalité ! par Cynthia Fleury

Écouter la conférence sur le thème de l’Egalité de Cynthia Fleury, philosophe, psychanalyste. A retrouver dans Les Agoras de l’Humanité.
Agoras de l'Humanité Cynthia Fleury philosophie Y-a-t’il une citoyenneté si l’individu se retrouve dans l’incapacité de de l’approprier. Comment créer les outils de ces appropriations ?
Qu’entends-t-on par démocratie capacitaire ? Alors que nous n’arrêtons pas de nous dessaisir de nos droits par la légalisation de l’arbitraire. Chacun croît que la meilleure façon de se protéger c’est son intérêt particulier alors qu’il y a bien une dialectique beaucoup plus profonde entre les émancipations personnels et collectives.

Ce que cache un vêtement …

Tandis que la jeunesse multicolore de France, celle des cités comme celle des campagnes, s’illustrait à Rio, ici, un vêtement féminin de baignade agitait, sur tous les tons et toutes les ondes, la fin de l’été, dans le prolongement d’une longue séquence autour de la seule religion musulmane.

Sont ramenés au rang de faits divers les plans de réductions d’emplois dont celui de SFR, les allongements du temps de travail chez Bouygues, le projet d’accord de compétitivité chez Renault, la dureté de la crise que subissent les éleveurs dans un assourdissant silence, les difficultés aggravées dans les quartiers populaires alors que les moyens financiers des collectivités locales sont de plus en plus amputés.

L’aggravation des conditions de vie des plus modestes, qui va de pair avec l’enrichissement des plus riches, devient pour les propagandistes du système un phénomène aussi naturel que la pluie et le beau temps. Ce serait dans l’ordre des choses.

Aucune indignation ou presque
n’accompagne la révélation que les cinq cent premières fortunes de notre pays possèdent un patrimoine supérieur au budget de l’Etat. Que les douze premières d’entre elles possèdent une fortune de 194 milliards d’euros en progression de 28 milliards… L’article de Patrick Le Hyaric dans l’Humanité du 25 août

Etat d’urgence : « Nos groupes parlementaires ne voteront pas la prolongation » (Pierre Laurent)

Cinq jours après la terrible tuerie de Nice, qui a vu les vies de 84 femmes, hommes et enfants fauchées et des centaines d’autres blessées ou marquées pour toujours, notre nation reste endeuillée et profondément choquée. Cette folie terroriste aveugle a plongé le pays dans un angoissant questionnement sur les motivations du meurtrier Mohamed Lahouij-Bouhlel et sur les moyens de faire face à la terreur que cherchent à imposer de tels actes.

Au chagrin s’est mêlée depuis la colère devant les polémiques et les surenchères indécentes auxquelles se sont livrés sans recul nombre de responsables politiques.

Dès le 15 juillet, le Parti communiste français a refusé ce manque de dignité en appelant à la solidarité et au respect des familles endeuillées, en demandant le temps nécessaire à l’enquête et à la réflexion pour évaluer les nouvelles mesures à prendre face au palier franchi dans l’horreur. D’autres, singulièrement à droite et à l’extrême droite, ont préféré faire assaut de déclarations irresponsables et de surenchères sans fondement.

Oui, nous le redisons avec force,
contre la marée nauséabonde de tous les démagogues, il va falloir raisonner, penser pour pouvoir agir mieux et plus efficacement contre la menace terroriste grandissante, contre la violence criminelle qui se pare d’alibis ou de mobiles religieux ou politiques, et contre les haines et les divisions. Lire la suite

Attentat de Nice : « Ensemble nous ferons reculer les violences aveugles, les haines, la peur »

Notre pays tout entier vit des heures douloureuses après le massacre de 84 femmes, hommes et enfants perpétré à Nice par un homme au volant d’un semi-remorque lancé en trombe sur la Promenade des Anglais alors que tant de familles, de jeunes, d’enfants des quartiers populaires et de toute la ville, des touristes, étaient venus fêter ensemble la Fête de la Fraternité, notre fête nationale. Notre nation endeuillée, profondément choquée, est saisie d’effroi et de chagrin. La solidarité des habitant-e-s de Nice et des environs, la réactivité des forces de l’ordre et des services de secours sont remarquables : aucun d’entre nous n’est prêt à céder à la peur ni à la haine. Lire la suite

Faut-il cliver pour rassembler ?

Sur fond de désaccords stratégique et programmatique, Jean-Luc Mélenchon se dit contraint de « tournerla page » du Front de gauche, tandis que le PCF et Ensemble appellent à un rassemblement plus large.
France insoumise ou Front de Gauche ? Livrons plutôt ici quelques éléments de réflexion … qui n’épuisent pas le sujet !
« Penser qu’on va réussir en tuant le voisin de palier me paraît une drôle d’idée. Si on se fait la guerre, tout le monde perdra », objecte Clémentine Autain, porte-parole d’Ensemble, qui plaide pour « un processus de rassemblement qui soit une nouvelle étape par rapport au Front de gauche mais dans lequel se retrouvent toutes ses forces, et qui permette, en même temps, à tous ceux mobilisés contre la loi El Khomri, dans les Nuits debout, etc., de trouver leur place ». …….L’article dans l’Humanité c’est ici
front de gauche parti de gauche jean-luc mélenchon pcf congrès primaires à gauche  présidentielle 2017 A l’heure ou les divergences se font jour à gauche est-ce du temps perdu … de réfléchir et de débattre sur le meilleur chemin pour trouver une issue… entre citoyens ( sans évacuer la responsabilité des dirigeants politiques et de mouvements sociaux à s’y inscrire ).

Pour ce qui nous concerne et répondre à cette situation voir aussi la feuille de route que les communistes ont collectivement décidée à leur congrès en haut de page de notre site.